Nidwald

27 août 2019 18:30; Act: 27.08.2019 20:17 Print

Attention au troupeau de vaches en colère

Des bovins ont attaqué des randonneurs pour la seconde fois en un mois sur l'alpage nidwaldien Bannalp, au-dessus de Wolfenschiessen.

storybild

Des randonneurs attaqués par un troupeau de vaches sur un alpage nidwaldien. (Photo: Keystone/archive/photo d'illustration)

Une faute?

Deux personnes ont été sérieusement blessées par des vaches sur un alpage nidwaldien. Le troupeau va désormais être déplacé et sa désalpe sera anticipée.

En juillet déjà, les vaches-mères du Bannalp s'en étaient prises à des randonneurs, piétinant même à mort leur chien. Un randonneur avait été blessé.

Vaches testées après le premier incident

La commune avait réagi en faisant tester le comportement du troupeau par des spécialistes. Les vaches ne s'étaient alors pas montrées menaçantes. Une interdiction de se promener avec un chien a toutefois été prononcée sur le sentier concerné, suite à ce premier incident, indique mardi à Keystone-ATS le maire de Wolfenschiessen Wendelin Odermatt.

Samedi dernier, le troupeau a sévi de nouveau en attaquant deux groupes de randonneurs. Bilan: deux blessés dont un bras cassé. Les randonneurs s'étaient pourtant comportés correctement, souligne le maire de Wolfenschiessen, désemparé par l'attitude des vaches.

Sentier fermé durant une semaine

La commune a aussitôt fermé le chemin de randonnée en question pour des raisons de sécurité. Le troupeau de vaches-mères sera transféré sur un autre alpage, à l'écart des sentiers de randonnée, barricadé derrière un enclos, puis ramené en plaine 14 jours plus tôt que prévu.

Dès samedi, le sentier concerné par les deux incidents sera de nouveau accessible. L'interdiction d'y emmener son chien sera également levée.

(nxp/ats)