Italie

13 janvier 2017 09:30; Act: 13.01.2017 10:11 Print

Reine de beauté défigurée à l'acide par un ex jaloux

Parce qu'il ne supportait pas qu'elle l'ait quitté, un homme de 29 ans a attaqué son ancienne compagne mardi soir à Rimini. Gessica a survécu, mais ses brûlures sont très graves.

storybild

La jeune femme de 28 ans pourrait perdre la vue.

Une faute?

Gessica Notaro ne retrouvera jamais son visage d’avant. La jeune femme de 28 ans a été victime d’une attaque à l’acide, mardi soir en périphérie de Rimini (est). Alors qu’elle rentrait chez elle, l’Italienne est tombée sur son ex-petit ami et les deux ont entamé une discussion qui a terriblement mal tourné. L’acide a provoqué des brûlures profondes sur le crâne, le visage, la hanche et la jambe droite de Gessica.

La vie de la victime n’est pas en danger. Mais une fois ses brûlures soignées, elle devra entreprendre un long et douloureux processus reconstructif de son visage. Et les médecins craignent qu’elle ne perde la vue, écrit «La Repubblica». Cinzia, une amie, a pu lui rendre visite à l’hôpital. Et si l’on en croit son témoignage, Gessica garde le moral: «En entendant nos voix un peu peinées elle a dit: «Ben, je suis vivante, non?», raconte l’amie de la victime.

«Il la menaçait, c’était une véritable persécution»

Après un long interrogatoire durant lequel il a tout nié en bloc, son ex-petit ami a été arrêté mercredi. L’homme âgé de 29 ans n’aurait pas supporté que Gessica le quitte et se serait mis à la harceler. Selon Cinzia, la victime avait peur de son ex-compagnon depuis l’été dernier. «Il la menaçait, c’était une véritable persécution», confie-t-elle. L’Italienne a dénoncé à maintes reprises l’individu, mais aucune mesure n’a jamais été prise.

Le couple travaillait depuis 2014 dans un aquarium de Rimini, où Gessica était dresseuse de dauphins. L’Italienne débordait d’énergie et de projets. En 2007, elle avait été couronnée Miss Romagne, la région où elle vit. Une victoire qui lui avait ouvert les portes du concours Miss Italie. Elle avait ensuite décroché un travail à la télévision et oeuvrait en tant que chanteuse, danseuse et présentatrice. «Elle souriait tout le temps, elle était solaire, toujours optimiste. Sa mère est détruite par cela», conclut Cinzia.

(joc)