États-Unis

20 février 2019 11:26; Act: 20.02.2019 11:40 Print

Son fiancé refuse de faire l'amour, elle se déchaîne

Une Américaine de 21 ans a été arrêtée lundi matin après avoir attaqué son petit ami sous prétexte qu'il n'était pas sensible à ses avances.

storybild

La jeune femme devra répondre d'agression sur un policier et de violence conjugale.

Une faute?

Une jeune femme de 21 ans a été incarcérée et mise en examen pour agression sur un policier et violence domestique, lundi. Dans la matinée, les urgences ont reçu un coup de téléphone évoquant une «femme nue et agressive». Arrivées dans une maison de Vero Beach (Floride), les forces de l'ordre se sont retrouvées nez à nez avec Samantha Hernandez. D'emblée, l'Américaine a expliqué aux policiers qu'elle était trop défoncée pour leur expliquer ce qui s'était passé avec son fiancé.

Les officiers se sont alors adressés au jeune homme, qui leur a raconté qu'il venait de refuser un rapport sexuel à Samantha, avec qui il vivait depuis deux ans. «Elle a commencé à l'attaquer, à le frapper au visage et à arracher sa chemise», décrit le rapport de police que s'est procuré «Sebastian Daily». Pour éviter que la situation vire au drame, la victime a quitté la résidence pour «calmer le jeu» et, par la même occasion, appelé la police.

Tout un numéro dans la voiture

«Sur place, j'ai constaté une égratignure rouge sur le côté droit du visage de la victime et une autre sur la base du cou. Sa chemise avait été arrachée», a décrit un policier. L'arrestation ne s'est pas déroulée sans accroc: Samantha s'est montrée agressive et s'est mise à hurler qu'elle n'avait rien fait. Une fois dans la voiture de police, la jeune femme a commencé à se frapper la tête contre la grille.

«Elle a fermé les yeux et a fait semblant d'être inconsciente», a expliqué l'auteur du rapport. Au moment où un représentant des forces de l'ordre s'est approché d'elle pour vérifier qu'elle allait bien, celle-ci a ouvert les yeux et craché sur le policier. Un acte qui risque de coûter cher à Samantha, dont la caution de 6000 dollars a été payée lundi après-midi.

(joc)