Buenos Aires

15 décembre 2019 02:02; Act: 15.12.2019 11:21 Print

Un Britannique tué lors d'un hold-up

Des touristes qui arrivaient de l'aéroport ont été braqués à leur arrivée à l'hôtel à Buenos Aires. L'un d'entre eux a été mortellement touché.

storybild

L'hôtel Faena dans le quartier de Puerto Madero. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Un touriste britannique a été tué et son fils grièvement blessé samedi par des inconnus qui tentaient de les voler devant un hôtel du centre de Buenos Aires, a annoncé à l'AFP un responsable argentin.

Le père et son fils, âgés respectivement de 50 et 28 ans, ont été atteints par balles devant l'hôtel Faena, un hôtel de luxe de Puerto Madero, l'un des quartiers les plus recherchés de la capitale argentine.

«Ce sont un père et son fils et ils sont britanniques. La personne qui est décédée avait reçu un tir dans un poumon», a déclaré le responsable argentin sous le couvert de l'anonymat à l'hôpital où les victimes avaient été transportées.

La mort du touriste a été confirmée par le préfet Miguel Angel Reyes, responsable de la sécurité dans ce quartier de Buenos Aires. «Malheureusement, une personne est décédée. L'autre a subi une opération qui s'est bien passée», a déclaré Miguel Reyes à la chaîne America TV.

En plein jour

L'attaque est survenue en plein jour, samedi à 11 heures du matin. Les services d'urgence ont été immédiatement alertés et les deux hommes ont été transférés à l'hôpital public Argerich. Le père est mort quelques heures plus tard sur la table d'opération. Le fils, qui a reçu une balle dans la cuisse, près de l'aine, est hors de danger selon les médecins.

Avec les hommes voyageaient l'épouse de celui qui est décédé et la fiancée de son fils. «Elles sont très choquées. Elles ne veulent parler à personne», a déclaré le responsable argentin. La famille est assistée par des responsables du ministère argentin de la Justice et du consulat de Grande-Bretagne.

Les touristes venaient de l'aéroport international d'Ezeiza, près de Buenos Aires, où ils étaient arrivés dans la matinée de samedi. Ils ont été interceptés par les malfaiteurs à leur arrivée à l'hôtel.

«Les délinquants n'ont pas encore été identifiés, mais nous avons des indices selon lesquels ils suivaient» les touristes, a déclaré Miguel Reyes. «Deux voitures et une moto» ont été utilisées dans l'attaque, selon lui. Il a souligné que ce genre d'agression était «tout à fait inhabituel» à Puerto Madero, quartier chic de Buenos Aires proche du Rio de la Plata et du centre financier de la capitale.

(nxp/afp)