Bangkok

27 juillet 2014 23:24; Act: 27.07.2014 23:29 Print

Un Suisse abat sa femme avant de se donner la mort

La haute société thaïlandaise est sous le choc: une femme d’affaires de 48 ans a été tuée vendredi soir par son mari, un Suisse de 54 ans.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Kritaya L. a été découverte sans vie dans la chambre à coucher de sa luxueuse demeure de Bangkok, selon les médias thaïlandais. Elle a été tuée de plusieurs balles dans la tête. A côté d’elle gisait son époux suisse, Reto C. Trois pistolets auraient été trouvés dans la pièce, dont un dans la main du meurtrier. Un employé de maison a affirmé au «Bangkok Post» que le couple aurait effectué une balade à vélo, puis aurait dîné ensemble avant le drame. Un agent de sécurité en pick-up dit avoir vu Reto C. faire feu depuis son balcon. Une balle aurait même atteint son véhicule.

La victime, âgée de 48 ans, appartenait à la haute société thaïlandaise. Elle avait étudié aux Etats-Unis et travaillait en qualité de directrice d’une compagnie d’assurances, dont son père est le vice-président. Le meurtrier de 54 ans se trouvait dans une mauvaise passe psychologique. Il avait dû ¬cesser son activité d’ingénieur en informatique et suivait un traitement médical.

La police a pu s’appuyer sur les vidéos de surveillance de leur complexe d’habitation hypersécurisé pour affirmer que l’intervention d’un tiers était exclue. Elle oriente ses investigations vers un conflit conjugal. Les armes appartenaient à Kritaya L., qui était une passionnée de tir. Le couple laisse une fille de 14 ans, qui était absente au moment du drame.
Contacté, le Département fédéral des affaires étrangères s’est borné à indiquer que «des clarifications étaient en cours».

(lüs/phf)