Royaume-Uni

20 juillet 2019 18:13; Act: 20.07.2019 18:13 Print

Un ado met fin à ses jours devant ses copains d'école

Victime de harcèlement, un élève de 14 ans s'est couché sur les voies de chemin de fer, lundi dans une gare du sud-est de l'Angleterre. Une cinquantaine de jeunes se trouvaient alors sur le quai.

Sur ce sujet
Une faute?

Un adolescent de 14 ans s'est donné la mort, lundi à la gare de Chertsey, un village du Surrey (sud-est de l'Angleterre). Sous le regard horrifié de plusieurs dizaines de copains d'école, Sam Connor s'est couché sur les voies de chemin de fer juste avant le passage d'un train. Avant de commettre l'irréparable, le jeune Britannique avait confié son téléphone portable et son sac d'école à des camarades de classe.

Selon le «Sun», une cinquantaine d'élèves de la Salesian School, une école catholique, se trouvaient sur le quai au moment du drame. La police est rapidement intervenue pour éloigner les témoins, extrêmement choqués. D'après un copain de classe, Sam était victime de harcèlement et passait souvent ses récréations tout seul. Malgré de nombreux témoignages allant dans ce sens, la Salesian School assure qu'elle n'était au courant de rien. Selon ses proches, Sam était également pris pour cible sur les réseaux sociaux.

«Il était une petite âme sensible, un mignon petit bout d'homme qui aimait jouer. Il était drôle et sarcastique, avec un super sens de l'humour», confie Deborah Barrett, la première femme du papa de Sam. Elle ajoute: «Mes filles m'ont dit que des choses circulaient à propos de lui sur le web. Si Sam était harcelé à l'école, pourquoi rien n'a-t-il été fait?», s'indigne-t-elle. Un membre du club de breakdance que fréquentait l'adolescent lui a rendu hommage sur Facebook: «Les pleurs de joie, les rires, la danse ne seront plus jamais les mêmes sans toi. Repose en paix, légende absolue.»

(joc)