Etats-Unis

04 juillet 2018 19:53; Act: 05.07.2018 16:51 Print

Un ami d'enfance le piège: 45 minutes insoutenables

Aidé de son frère de 21 ans, un adolescent de 16 ans a fait vivre l'horreur à un copain d'enfance, frappé une centaine de fois et agressé sexuellement avec un bâton.

storybild

Le corps de Benjamin a été retrouvé dans une tombe improvisée.

Une faute?

Benjamin Eastman, 16 ans, a été vu pour la dernière fois le 23 juin et porté disparu quatre jours plus tard. L'adolescent, qui vivait à Randle (Washington) avec son père, a été recherché inlassablement par sa famille et ses amis, en vain. Au fil de l'enquête, la police a fini par découvrir que le jeune homme avait récemment été en contact avec «un copain du même âge», un ami d'enfance qui vivait dans la région.

Interrogé, Benito Marquez, a raconté aux enquêteurs qu'il avait effectivement un rendez-vous avec Benjamin mais que celui-ci ne s'y était pas présenté. L'adolescent a assuré qu'il n'avait pas vu son pote depuis plusieurs jours. Suspicieux, les policiers se sont mis à fouiller un coin de terre reculé appartenant à un membre de la famille de Marquez. Ils y ont découvert une sorte de tombe improvisée, et le jeune homme a expliqué qu'elle avait servi à enterrer «un chien mort récemment».

Ne croyant pas à cette histoire, les enquêteurs ont continué à chercher, relate «People». Sur la même parcelle, ils sont tombés sur une autre tombe qui cachait le corps de Benjamin, mort d'un traumatisme provoqué par un objet contondant. La police est parvenue à la conclusion que Benito Marquez avait agi avec la complicité de son frère aîné Jonathon Adamson, 21 ans.

Les deux frères auraient attiré leur victime dans les bois, prétextant un séjour en camping. Une fois Benjamin pris au piège, ils l'ont passé à tabac pendant environ 45 minutes, le frappant une centaine de fois. L'aîné a avoué aux autorités que son frère et lui-même avaient sexuellement agressé l'adolescent avec un bâton alors qu'il était encore en vie. Avant d'enterrer Benjamin, les deux frères l'ont frappé à la tête avec une pierre pour s'assurer qu'il était bien mort. Terrifiés à l'idée que le corps soit découvert, ils l'ont déterré avant de l'ensevelir plus loin, ce qui explique la présence de deux tombes improvisées dans le coin.

On ignore encore quelles sont les raisons qui ont poussé les deux jeunes gens à basculer dans l'horreur. Marquez et Adamson ont été mis en examen pour meurtre au premier degré, falsification de preuves et «élimination illégale de restes humains». La caution de chacun d'entre eux a été fixée à 10 millions de dollars. L'aîné sera jugé en tant qu'adulte.

(joc)