États-Unis

15 avril 2019 12:38; Act: 15.04.2019 12:38 Print

Sans raison apparente, il jette un enfant du 3e étage

Un jeune homme de 24 ans a attrapé un garçon de 5 ans au hasard et l'a poussé du troisième étage d'un centre commercial du Minnesota, vendredi. Le petit est dans un état critique.

Sur ce sujet
Une faute?

Un effroyable drame est survenu vendredi matin dans un centre commercial de Bloomington (Minnesota). Un homme de 24 ans a attrapé un petit garçon de 5 ans et l'a jeté ou poussé du troisième étage. L'agresseur et la victime ne se connaissaient pas, et les enquêteurs «essaient activement de comprendre pourquoi c'est arrivé», a déclaré le chef de la police de Bloomington, Jeff Potts.

Selon des témoins, la mère du petit Landen a assisté, impuissante, à la chute de son fils. «Elle hurlait «Que tout le monde prie, oh mon Dieu, mon bébé, quelqu'un l'a jeté par-dessus la barrière», raconte Brian Johnson. Le petit a atterri au premier étage et le suspect a été interpellé alors qu'il tentait de s'enfuir, explique CNN. Emmanuel Aranda a été arrêté et mis en examen pour tentative de meurtre.

«Il continue de se battre avec courage»

À l'heure qu'il est, Landen est dans un état grave, mais stable. «Il a dormi paisiblement et continue de se battre avec courage, c'est un survivant costaud!», a expliqué un ami de la famille, dimanche. Une collecte de fonds a été lancée sur le web pour aider les parents du petit garçon à payer les frais médicaux. L'auteur du texte rend hommage à Landen, «le plus gentil garçon de 5 ans que vous puissiez rencontrer».

«Il profitait d'une journée au Mall of America avec sa mère et une amie vendredi matin quand un étranger l'a vicieusement attrapé et jeté par-dessus le balcon du 3e étage sans raison apparente. La famille ne le connaît pas et n'a aucune idée de la raison pour laquelle ce monstre s'en prendrait à leur famille», peut-on encore lire sur GoFundMe.

Banni du centre commercial en 2015

Selon la chaîne WCCO, l'agresseur avait été interpellé à trois reprises en 2015, et banni une année de la galerie marchande en question. En juillet de cette année-là, la police avait reçu le signalement d'un homme qui «jetait des choses depuis le niveau supérieur du centre commercial jusqu'en bas».

Après cela, Aranda était entré dans un des magasins et, sans dire un mot, avait balayé sa main sur un présentoir, cassant tout ce qui s'y trouvait. Arrêté un mois plus tard pour avoir détruit un ordinateur dans une bibliothèque, l'homme avait purgé une peine de 28 jours de prison. Il avait encore été interpellé en octobre 2015 après avoir jeté des verres sur une femme, dans un restaurant du coin.

(joc)