Amérique centrale

18 mars 2019 04:00; Act: 18.03.2019 04:01 Print

Un journaliste assassiné au Honduras

Un journaliste qui travaillait pour une télévision régionale du sud du Honduras a été assassiné dimanche.

storybild

Leonardo Gabriel Hernandez avait 54 ans. (Photo: Twitter/Valle TV)

Une faute?

La police de Nacaome Valle, à 100 kilomètres au sud de la capitale Tegucigalpa, a indiqué dans un communiqué que Leonardo Gabriel Hernandez, 54 ans, avait été grièvement blessé par balles, avant de décéder dans une clinique.

Selon des témoins cités par la police, alors que le journaliste se trouvait dans la rue, «un individu qui se déplaçait à pied l'a intercepté et a tiré plusieurs coups de feu sur lui».

Hernandez travaillait pour la chaîne de télévision locale Valle TV. Une organisation non gouvernementale, le Comité pour la libre expression (C-Libre), a précisé qu'il était le rédacteur en chef et présentateur d'une émission intitulée «El pueblo habla» («Le peuple parle»).

Opposant au gouvernement

Un autre journaliste de la région, Julio Lopez, a déclaré que les causes de l'assassinat de Hernandez, connu comme un opposant au gouvernement hondurien, n'étaient pas connues pour le moment.

Selon la Commission nationale des droits de l'Homme, cet assassinat porte à 77 le nombre des journalistes et autres personnes travaillant dans les médias assassinés au Honduras depuis 2001. Le porte-parole de la commission, Julio Velasquez, a déploré que 92% de ces meurtres soient restés impunis faute d'enquête sérieuse.

(nxp/ats)