Drame en France

18 février 2011 12:16; Act: 18.02.2011 12:30 Print

Un médecin poignardé par une ex-patiente

Une gynécologue a été poignardée à cinq reprises jeudi soir par une ancienne patiente en Charente.

Une faute?

Une gynécologue-obstétricienne d'une clinique de Soyaux (Charente) a été poignardée à cinq reprises jeudi soir par une ancienne patiente et va être opérée, a-t-on appris vendredi auprès du commissariat d'Angoulême.

Selon William Lliso, adjoint au directeur départemental de la sécurité publique, les jours du médecin Claudine Dubuisson, touchée notamment au foie et aux artères, ne sont pas en danger.

Cinq coups

Jeudi vers 19H30, Claudine Dubuisson a été frappée à cinq reprises par une de ses anciennes patientes, âgée de 54 ans, dans son cabinet médical.

Alerté par des cris, un collègue de Mme Dubuisson s'est interposé et a aussitôt donné l'alerte, permettant ainsi d'interpeller rapidement l'auteur présumé, selon la même source.

Il s'agit d'une femme que la gynécologue avait accouchée il y a 20 ans, et dont l'«enfant avait des malformations dont elle rend le docteur Dubuisson responsable», a indiqué William Lliso.

Opinel acheté pour l'occasion

Elle aurait déclaré, devant témoins, avoir acheté le couteau, un Opinel doté d'une lame de 11 cm, pour tuer le docteur Dubuisson.

Selon Philippe Riot, gynécologue-obstétricien, collègue de Claudine Dubuisson, l'agresseuse présumée «rencontrait régulièrement Mme Dubuisson en ville et l'agressait verbalement». Selon lui, à l'issue du procès qui avait opposé la patiente à son médecin dans cette affaire, «l'expertise avait été rendue et le docteur Dubuisson avait été blanchi».

(afp)