Trafic de drogue

23 novembre 2013 09:42; Act: 23.11.2013 13:03 Print

Un petit Birman utilisé comme mule en Thaïlande

Un enfant de sept ans a été découvert en pleurs à un arrêt de bus en Thaïlande, avec 10'000 cachets de métamphétamines dans son sac à dos, a annoncé la police thaïlandaise samedi.

Une faute?

«C'est la première fois que nous voyons des trafiquants de drogue utiliser un enfant comme mule», a expliqué à l'AFP le colonel Amnuay Pongsawat, chef de la police du district de Kanchanaburi, dans l'ouest de la Thaïlande, non loin de la frontière birmane.

«Les policiers se sont approchés de lui et lui ont posé des questions, mais il ne parlait pas thaï», a ajouté le responsable policier, précisant que la découverte remontait à jeudi.
Les cachets de cette drogue de synthèse produite en abondance dans des laboratoires clandestins en Birmanie ont été découverts dans son sac dans des boîtes de produits pour bébé.

L'ONU a tiré la sonnette d'alarme début novembre après des saisies record l'an dernier en Asie de méthamphétamines, qui inondent les rues et les clubs du continent.
En 2012 en Asie de l'Est et du Sud-Est, 227 millions de cachets de métamphétamines ont été saisies, selon l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

Les méthamphétamines sous forme de pilules, connues en Thaïlande sous le nom de «yaba» («médicament qui rend fou»), sont utilisées principalement dans les fêtes et comme stimulant par ceux qui travaillent de longues heures, comme les chauffeurs de taxi.
Cette drogue de synthèse est très consommée en Asie, où elle se vend à des prix très variables, de trois dollars au Laos à 20 dollars à Singapour, selon l'ONUDC.

(ats)