Nidwald

04 août 2018 11:30; Act: 04.08.2018 21:00 Print

«Je tremble. Je viens de voir un avion s'écraser»

Une famille a perdu la vie dans un accident d'avion. En raison du crash, qui s'est produit dans une forêt à Hergiswil, la zone environnante a pris feu.

storybild

L'appareil s'est abîmé au coeur de la forêt, provoquant un incendie. (Photo: lecteur reporter/Joel92)

Une faute?

Quatre personnes ont perdu la vie samedi matin dans le crash d'un petit avion dans une forêt à Hergiswil (NW). Il s'agit de parents et de deux enfants en bas âge.

La famille s'était envolée de l'aéroport de Kägiswil (OW) en direction de la France peu après 9h30, annonce la police du canton de Nidwald dans un communiqué.

Une lectrice de «20 minuten» a assisté au crash depuis son domicile, alors qu'elle arrosait ses plantes. Elle a soudain vu l'avion perdre de l'altitude et s’engouffrer dans la forêt. «Je tremble maintenant. Je viens de voir un avion s'écraser. Puis, il y a eu des flammes et rapidement de la fumée», a-telle raconté, encore choquée, à nos confrères alémaniques.

La police cantonale de Nidwald a confirmé le crash qui s'est produit aux alentours de 10 heures dans la zone du Renggpass.

Un petit avion avec cinq places

«Je suis complètement choqué», raconte Jost Vogler, directeur de l'aérodrome de la coopérative d'Obwald, d'où est parti le Pilatus MFGP. Samedi matin, il était encore au téléphone avec le pilote: «il attendait son vol avec impatience et était de très bonne humeur.» L'accident est un mystère pour lui: «Le temps était merveilleux et c'était censé être un vol comme un autre.»

Selon Jost Vogler, le petit avion a décollé vers 9h45 à l'aéroport de Kägiswil (OW). L'avion était prévu pour accueillir cinq passagers, mais en règle générale, il n'y avait pas plus de quatre personnes à son bord, précise le directeur.

Incendie dans une zone difficile d'accès

Le crash de l'avion a provoqué un incendie qui a nécessité l'intervention d'un hélicoptère. Les secours ont trouvé l'avion complètement détruit et brûlé.

Une enquête a été ouverte par le Ministère public de la Confédération, en collaboration avec le Service suisse d'enquête de sécurité (SESE), le Ministère public de Nidwald et la police cantonale, pour établir les causes du drame.

(cam/nxp/ats)