Argentine

16 juillet 2014 17:43; Act: 16.07.2014 17:53 Print

Un psychiatre perd ses nerfs et tue son voisin

Un psychiatre argentin a abattu son voisin de trois balles à la suite d'une bagarre entre leurs caniches, a-t-on appris mercredi de source policière.

Une faute?

Après le drame, survenu mardi matin à Vicente Lopez, banlieue résidentielle de Buenos Aires, le tueur s'est enfui en pyjama, mais il a été rapidement interpellé par la police.

Le face à face entre les deux voisins s'est produit après une dispute entre leurs épouses, celle-ci consécutive à une bagarre entre leurs caniches respectifs, dans la rue, devant la maison de deux étages où ils habitent, séparée en deux appartements.

Après un échange de cris et d'insultes, le médecin de 64 ans est allé chercher un revolver dans son appartement et a tiré en direction de la femme de son voisin. Ce dernier s'est interposé pour la protéger et a reçu les projectiles avant de s'effondrer.

Les enquêteurs ont découvert dans l'appartement des carabines, un fusil automatique, des revolvers et des munitions de divers calibres.

(afp)