Etats-Unis

15 avril 2019 17:31; Act: 15.04.2019 17:31 Print

Un rite de passage dans la tour de l'uni lui coûte la vie

Un groupe d'étudiants a bravé l'interdit pour prendre des photos du sommet de la tour de son université, dimanche. Une jeune femme a été victime d'une chute fatale.

Une faute?

Une étudiante en journalisme de 22 ans a été victime d'un terrible accident, dans la nuit de samedi à dimanche sur le campus de l'université Fordham, à New York. Accompagnée d'autres élèves en dernière année d'études, Sydney Monfries voulait monter au sommet de la tour Keating Hall pour prendre des photos du Bronx au clair de lune. Selon le «New York Times», le groupe venait de publier une vidéo sur Snapchat quand la jeune femme a trébuché sur un palier et a fait une chute de 12 mètres à l'intérieur du clocher.



Un camarade de Sydney, employé dans un restaurant du coin, dit avoir vu la jeune femme environ une heure avant le drame, rapporte le «New York Daily News». «Elle était avec un groupe d'amis. Elle m'a fait signe et m'a dit au revoir. J'ai pensé qu'elle rentrait chez elle», raconte le jeune homme. En fait, les étudiants avaient d'autres plans. Diplômés le mois prochain, ils comptaient marquer le coup en bravant l'interdit et en se lançant à l'assaut de la tour de leur université. Une sorte de rite de passage que les étudiants en dernière année affectionnent tout particulièrement.


À leur arrivée sur les lieux peu après le drame, les ambulanciers ont pu réanimer la victime. Elle a été emmenée d'urgence à l'hôpital mais a succombé à ses blessures quelques heures plus tard. «Il n'y a pas de mots pour décrire la perte d'une personne si jeune et prometteuse, à quelques semaines seulement de la remise de son diplôme», a réagi Joseph McShane, le président de l'université. Quelques heures après le décès de Sydney, une messe en son honneur s'est tenue dans l'église de l'institution.

(joc)