Genève

17 mai 2015 17:59; Act: 17.05.2015 20:38 Print

«Autant de déchets à la fois, c’est du rarement vu»

par Marine Guillain - Trois espaces publics ont été noyés sous les ordures, à l'Ascension. L'ampleur de ces incivilités est exceptionnelle.

storybild

Papiers, bouteilles et sacs de courses recouvraient la pelouse de Baby-Plage, jeudi matin. (Photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

«Ça m'a tellement choqué de voir ça, c'est lamentable! Et je suis sûre que personne n'a été réprimandé.» Annabel n'en est pas revenue, jeudi matin, lorsqu'elle a aperçu les quais près de Baby-Plage jonchés de détritus. «La veille, beaucoup de gens sont restés tard à pique-niquer, note la Genevoise. Si c'est comme ça tout l'été...» Partagée sur les réseaux sociaux, la photo d’Annabel a suscité des réactions outrées.

Et les incivilités ne s'arrêtent pas là: la Plaine de Plainpalais et la Perle du Lac ont connu le même sort que le quai Gustave-Ador. Les employés de la Ville ont découvert les dégâts lors de leur prise de travail, à 6h30. «Une telle ampleur, c'est du rarement vu, même pour une journée ensoleillée, s’étonne Anne Steiner, du Département de l'environnement urbain. Le fait que trois sites soient touchés en même temps a fortement compliqué la situation. Il a fallu demander du renfort, et tout a été retardé.»

Des travailleurs ont même été insultés par des fêtards. Qui ne risquent pas grand-chose: à savoir une amende du Canton, pour autant qu'ils soient pris en flagrant délit par la police municipale. Jeudi, la situation est revenue à la normale vers 10 heures. Coût de l'intervention: environ 1800 francs. Contrairement à Lausanne (lire encadré), la Ville n'a pas prévu de mesures spéciales cette année pour lutter contre le littering. Les équipes sont renforcées à la belle saison et les jours fériés.