Genève

01 février 2019 16:16; Act: 01.02.2019 16:23 Print

«Donald» sera la star des canards ce week-end

par Maria Pineiro/Yann Bernard - Cette fin de semaine, pour la journée mondiale des zones humides, le canton met à l'honneur les oiseaux aquatiques.

Sur ce sujet
Une faute?

Il est arrivé sous nos latitudes en novembre. Depuis, il s'est installé au Port des Pâquis et fait la joie des amateurs d'oiseaux. Lui, c'est un fuligule à bec cerclé, canard nord-américain, qui a été prénommé «Donald». «Il ne faut pas y voir un rapport avec Trump, mais un clin d'oeil à ses origines américaines», sourit Gottlieb Dändliker, inspecteur cantonal de la faune du canton de Genève.

Ce dimanche, à l'occasion de la journée des zones humides, «Donald »et ses congénères ailés seront mis à l'honneur. Les visiteurs pourront admirer les volatiles de la rade en compagnie d'ornithologues. La star de l'événement sera incontestablement «Donald». Depuis son arrivée, le fuligule s'est intégré à un groupe de canards indigènes et séjourne sans discontinuer dans le Port des Pâquis, se nourrissant de moules zébrées.

Va-t-il revenir?

«Il s'est probablement perdu lors de sa migration à la faveur d'une tempête sur l'océan», avance Gottlieb Dändlikler. D'après le spécialiste, «Donald» va probablement passer l'hiver parmi ses congénères européens du lac Léman. «Au printemps, il migrera avec eux et personne ne peut prédire s'il reviendra ou si ses grandes capacités d'orientation lui permettront de regagner son territoire d'origine», conclut l'inspecteur.

Des animations de sensibilisation à la préservation des zones humides sont prévues en divers lieux de la Rade dimanche entre 10h et 17h.