Genève

09 octobre 2018 13:48; Act: 09.10.2018 16:16 Print

«Je pleure si je dois faire du vélo sur cette route»

par Lucie Fehlbaum - Un collectif de jeunes cyclistes a tagué le boulevard Georges-Favon, pour attirer l'attention sur les lieux dangereux du trafic genevois.

Les membres du Collectif 144 ont tagué le Boulevard Georges-Favon dans la nuit de lundi à mardi.
Sur ce sujet
Une faute?

Un petit bonhomme rose pédale sur un engin hybride, mi-vélo, mi-point d'interrogation. Le dessin accompagne le passant le long du boulevard Georges-Favon, de la place du Cirque jusqu'au pont de la Coulouvrenière et vice-versa. Il a été tagué dans la nuit de lundi à mardi, d'une peinture qui s'efface avec le frottement des pneus et la pluie. A sa place devrait idéalement se dessiner une piste cyclable officielle, selon le Collectif 144, initiateur de cette action. Ce dernier aimerait poursuivre ses tags dans le canton. «Nous attirons l'attention sur les endroits qui concentrent les dangers du trafic. Quelle est la place du vélo à cet endroit?», interroge le groupe d'activistes.

Bouchon permanent

«L'espace réservé aux vélos est parfait le long de la Plaine de Plainpalais. Arrivé place du Cirque, il n'y a plus rien, ni place réservée au vélo, ni signalisation. Les voitures ne savent pas qu'elles partagent la route avec les cyclistes, déplore Nataniel, membre du Collectif 144. Ce carrefour est constamment bouchonné, si un quart de ces automobilistes empruntaient un vélo, le trafic serait bien allégé.» Mardi matin, quelques passants intrigués observent les tags roses qui ornent la rue. «C'est vrai que cette route est dangereuse, même à pied j'ai peur, révèle Isabelle. Si je devais la faire à vélo, je pleurerais je crois, ou je fermerais les yeux.»

Chiffre trompeur

Pour le collectif, le problème vient d'un manque de volonté politique. «La première cause pour ne pas rouler à vélo, c'est la peur liée aux infrastructures. Les pistes s'évanouissent souvent dans le trafic. Le Canton parle de 60% du réseau routier qui serait aménagé pour le vélo. Ce chiffre est trompeur! Plus de la moitié de ces «aménagements »sont en fait des zones 30, sans séparation des voies. On n'a pas envie que nos enfants se lancent dans ce trafic», s'inquiète Nataniel.

En Suisse, plus d’un millier de cyclistes ont subi des blessures graves ou sont morts dans un accident en 2017. Les nombreux chantiers de l'été 2018 auraient pu être mis à profit pour créer plus de pistes cyclables, selon les activistes. «Les travaux ont lieu de toute façon, il faut entretenir les routes. Si le Canton est prêt à mettre 5 milliards pour la traversée du lac, pourquoi rechigne-t-il à investir les 80 millions nécessaires à la mise en place d’infrastructures cyclables sûres?»

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Chris le 09.10.2018 13:12 Report dénoncer ce commentaire

    Et on en parle...

    ... des cyclistes qui utilisent les trottoirs alors que la piste cyclable est juste à côté ou encore ceux qui ne s'arrêtent pas au feu rouge et qui force le passage alors que le feu pour les piétons est vert????

  • Guy Gnole le 09.10.2018 13:26 Report dénoncer ce commentaire

    Pont du Mont-Blanc

    Sur le Pont du Mont-Blanc on a crée une piste cyclable protégée dans le sens rive droite rive gauche résultat les vélos continuent à rouler sur le pont!!!

  • Jean-Jacques le 09.10.2018 13:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tous à vélo

    On peut aussi aller tous à pied pour laisser la place. De toutes manières les vélos occupent déjà les trottoirs, les passages piétons, les contresens, les routes, les entrées dimmeubles, cages descaliers, et jen passe. Plus il y a de vélos, moins il y aura de place pour les piétons.

Les derniers commentaires

  • Pierre Dangle le 11.10.2018 10:43 Report dénoncer ce commentaire

    Qui gêne le plus

    Pour voir la réalité je me suis pris mon apéro sur mon balcon hier soir. Croisement rue des Alpes, rue de Berne. En 45 min douze cyclistes ont grillés les feux pour tourner à droite, 4 pour aller tout droit. Sept autos ont grillés le feu pour allez tout droit et dix autres pour tourner à droite passablement dentre elles ne respectaient pas le 30km/h et a même remonté la fil dattente par la voie den face afin de griller le feu. Presque toutes les autos qui ont grillés les feux ont gênés le trafic de lautre rue... Pas certain que les vélos soient le problème à Genève mais bon...!

  • scott le 10.10.2018 13:26 Report dénoncer ce commentaire

    besoin de clarté

    Cycliste ou automobiliste, il y aura pendant encore longtemps des malotrus ne respectant pas les règles et mettent autrui en danger. le but ici n'est pas de faire la guerre aux utilisateurs de moyens de transports mais faire en sorte qu'il y ait moins de blessés légers, voir mutilés, voir morts. Un seul accident suffit a changer la vie a tout jamais. la seule chose qui est demandée, certes intensément, c'est que nous memes et nos proches puissent vivre genève en sécurité. Pensez a votre amie qui roule avec son enfant. Ne méritent-ils pas d pouvoir aller a l'école sans courir de danger?

  • Bollomey Caroline le 10.10.2018 10:21 Report dénoncer ce commentaire

    Penser aux personnes agées

    Tout les jours je me fais agresser verbalement par des cyclistes qui roulent sur les trottoirs qui me disent tires toi et on doit descendre du trottoir pour laisser passer ces maîtres cyclistes .En plus il y a des rues de chaque côtés il y a des pistes cyclable mais les vélos préférent les trottoirs.A Genève les pistes cyclable ces pour les piétons et les trottoirs pour les cyclistes...

    • Jim le 10.10.2018 18:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Bollomey Caroline

      Vous n'avez donc jamais pris cette rue en vélo, le jour où vous irez à vélo sur cette route vous comprendrez....

  • Alex Dray le 10.10.2018 09:10 Report dénoncer ce commentaire

    83.14% de genevois POUR le vélo

    Etant donné que l'initiative prônant le vélo et inscrivant les pistes cyclables dans la constitution a été approuvée par 83.14% de genevois, on se rend bien compte que la majorité de râleur présent ici est en réalité une minorité à Genève. Comme très bien décrit par un présentateur de Couleur3, la section commentaire du 20min c'est un peu la "Poubelle de l'humanité". A bon entendeur

    • Sylvain Sylvain le 10.10.2018 20:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Alex Dray

      Susceptible en plus vous en cumulez beaucoup de défauts

    • AlDr le 11.10.2018 12:29 Report dénoncer ce commentaire

      AlDr

      Ah ? Il y en a un qui s'est reconnu quand j'ai parlé de poubelle on dirait >. qui donc est le susceptible ?

    • Marc le 13.10.2018 20:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Sylvain Sylvain

      Désolé, il na pas tort. Dailleurs si on suivait les commentaires pour nobillag, elle aurait dû être acceptée avec un score soviétique, ça montre bien quil sagit dun rassemblement de râleurs loins de représenter la réalité, cest rassurant.

  • Jojo1962 le 10.10.2018 07:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je rêve

    N'importe quoi. Avant de parler de manque de sécurité pour nos cyclistes calimero, qu'ils apprennent d'abord à respecter les règles de la circulation.........

    • Danny Tonnelier le 10.10.2018 16:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jojo1962

      Tous ne roulent pas ainsi.

    • Jules le 10.10.2018 18:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jojo1962

      Je dirai de même pour les automobilistes, scooters

    • Jojo1962 le 10.10.2018 20:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jules

      Je n'ai encore jamais vu des automobilistes rouler sur les trottoirs.

    • Sylvain Sylvain le 10.10.2018 20:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Danny Tonnelier

      Environ 90%

    • Elia le 11.10.2018 11:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jojo1962

      Je trouve absolument scandaleux que les vélos puissent griller les feux rouges ou alors nous dépasser par la droite alors que nous tournons au feu vert eux ont rouge et en plus on se fait insulter!!! La police réveillez vous!!!! Je trouve super les vélos qui respectent bravo

    • Kemar le 30.10.2018 12:35 Report dénoncer ce commentaire

      @Elia

      Les cylistes sont tenus de rester sur la droite afin de pouvoir vouls laisser passer. En revanche lorsque vous, vous tournez à droite, vous devez laisser la priorité aux cyclistes. C'est la loi. Si vous voulez que les vélos ne soient pas sur votre droite, faudra pas vous étonner s'ils se retrouvent au milieu de la voie et vous empêchent de foncer.