Ville de Genève

13 décembre 2011 10:47; Act: 13.12.2011 19:32 Print

«L'exécutif a triché pour faire passer le budget»

par Raphaël Leroy - Le déficit de la commune a été épongé par des solutions de dernières minutes du gouvernement. Tolé à droite.

Une faute?

Il aura fallu attendre 5h du matin mardi pour voir la majorité du Conseil municipal accepter le budget 2012 de la Ville. Malgré des comptes équilibrés, la droite l’a rejeté estimant qu’il s’agissait d’une «escroquerie».

«L'exécutif a triché!»

«Ce budget n’est pas du tout en équilibre, affirme le PDC Michel Chevrolet. Le Conseil administratif a inventé des revenus qui restent hypothétiques. Il a triché.» Sur les 12 millions de déficit de départ, quatre ont été épongés par les amortissements et moins d’un million par une proposition de dernière minute de Rémy Pagani.

«Nous avons simplement surélevé nos prévisions de recettes de la taxe professionnelle», explique le magistrat d’Ensemble à gauche. Une astuce qui a suscité la colère de la droite.

La culture sort indemne

«On ne maîtrise pas ces revenus que l’on nous sort de nulle part, s’exclame le PLR Adrien Genecand. Ce n’est pas sérieux!» Au contraire, pour les Verts, qui ont finalement voté les comptes, il ne s’agit pas d’une pirouette. «Un budget ne se fait que sur des estimations, note l’écologiste Fabienne Fischer. Et tout indique qu’elles se réaliseront.»

Auparavant, les nombreux amendements touchant à la culture n'ont pas trouvé preneurs, le MCG se retrouvant seul à défendre des coupes après le revirement du PDC. «Ce que nous avons fait en commission n'a pas été compris, se justifie Michel Chevrolet. C'est pourquoi j'ai décidé de mon propre chef de changer de position.»

Les fonctionnaires aussi touchés

Pour arriver à l’équilibre, le personnel de la Ville a donc été invité à se serrer la ceinture. La suppression de la ligne salariale des nettoyeurs a été confirmée, suite à une récente décision de justice.

Enfin, les salaires des fonctionnaires ne seront pas indexés au coût de la vie et leurs allocations familiales augmenteront moins que prévu. Une mesure d’ores et déjà combattue par les syndicats.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mouton gris le 13.12.2011 21:13 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'attendez-vous d'hommes politiques ?

    Surtout des hommes de gauche ! Bien fait pour vous fallait pas voter pour eux !

  • Oh là là le 14.12.2011 09:55 Report dénoncer ce commentaire

    Les politiciens

    C'est quoi un politiciens en fin de compte ? C'est un type normal qui n'a pas de bonnes qualifications. Il se lance dans la politique pour avoir des contacts et trouver un job bien rémunéré et avec un certain pouvoir. Chose inconcevable pour de si piètre décideur dans une entreprise normale.

  • Morgarten le 15.12.2011 16:28 Report dénoncer ce commentaire

    Toujours des magouilles !

    On est bien d'accord qu'un "budget" n'est qu'une estimation, encore faudrait-il qu'elle soit crédible. Quand on lit que la culture (quelle culture ?) est épargnée mais que les salaires des nettoyeurs et les allocations familiales sont estimées à la baisse,on peut se demander si les électeurs genevois ne se sont pas, une fois encore, trompés de bulletin de vote. Quelle pagaille !

Les derniers commentaires

  • Morgarten le 15.12.2011 16:28 Report dénoncer ce commentaire

    Toujours des magouilles !

    On est bien d'accord qu'un "budget" n'est qu'une estimation, encore faudrait-il qu'elle soit crédible. Quand on lit que la culture (quelle culture ?) est épargnée mais que les salaires des nettoyeurs et les allocations familiales sont estimées à la baisse,on peut se demander si les électeurs genevois ne se sont pas, une fois encore, trompés de bulletin de vote. Quelle pagaille !

  • Oh là là le 14.12.2011 09:55 Report dénoncer ce commentaire

    Les politiciens

    C'est quoi un politiciens en fin de compte ? C'est un type normal qui n'a pas de bonnes qualifications. Il se lance dans la politique pour avoir des contacts et trouver un job bien rémunéré et avec un certain pouvoir. Chose inconcevable pour de si piètre décideur dans une entreprise normale.

  • Anne Honyme le 14.12.2011 06:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le PDC une vraix girouette

    Le PDC et Chevrolet les girouettes de la politique. On l a deja vu, lors des dernieres elections. M Chevrolet poir faire croire qu'il etait proche du millieu culturel, a investit dans une galerie, a la rue des bains. Sans doute amere de sa defaite (il a finit en derniere position) il voulait couoe des subvention a la culture. Mais dans en peu plus de deux il y a de nouvelles elections, le PDC ne veux plus perdre des voies alors on va menage tout le monde. La methode Chevrolet c'est je vais au gres du vent.

  • Anarchy in CH le 13.12.2011 22:51 Report dénoncer ce commentaire

    Comme d'hab

    Notre République bananière est gérée par des escrocs... ça se sait depuis longtemps, il n'y a pas de scoop !

  • Maurice le 13.12.2011 22:37 Report dénoncer ce commentaire

    Folie

    "Un budget ne se fait que sur des estimations".... la même logique qu'utilisent les bourses, les banques et ceux qui vous dirons d'investir votre argent durement gagné.... Il faudrait la virer sur le champ pour une phrase autant ridicule qu'incontrolable.....