Genève

19 mars 2020 06:06; Act: 19.03.2020 12:39 Print

Aînés: «On n'en peut plus d'être pointés du doigt»

Après les mesures de semi-confinement édictées par les autorités, les Genevois s'adaptent peu à peu, malgré le temps radieux.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Allait-on assister en Suisse aux scènes, parfois surréalistes, relayées par les médias français, montrant des gens agglutinés dans des parcs alors que le semi-confinement avait été décrété par les autorités de l'Hexagone? Au vu de la météo, cette crainte était fondée.

A Genève, mercredi après-midi, les rues sont désertes. Mais le soleil radieux et les températures clémentes ont tout de même poussé nombre de personnes à sortir. Elles se retrouvent pour la plupart dans les parcs ou les centres sportifs, pourtant fermés.

«A rester chez soi, on va devenir fous»

En début d'après-midi, le centre sportif du Bout-du-Monde compte quelques dizaines d'usagers dans son enceinte. Et pourtant, les grilles sont closes et la mesure explicitement affichée à l'entrée. «Oui, je sais que c'est fermé, mais il y a tellement d'accès, que tous n'ont pas pu être barrés», admet Marion. Elle est venue pour s'aérer l'esprit avec un ami. Pourquoi ce lieu alors que d'autres endroits sont ouverts? «J'ai fait de l'athlétisme et je sais que les infrastructures sont bonnes ici.» La jeune femme souligne que c'est la seule sortie quotidienne qu'elle se permet et qu'elle veille à garder ses distances. A ses côtés, Amine dit comprendre les restrictions. Mais, «à rester chez soi tout le temps, on va devenir fous».

Un peu plus loin, l'espace musculation avec ses barres de traction attire aussi son lot d'adeptes. Ils sont cinq, éloignés les uns des autres à enchaîner les exercices. William a vu les affiches, ce qui ne l'a pas empêché de sauter par dessus une barrière. «Je connais les mesures, mais je considère qu'en extérieur, en faisant attention, les risques sont limités.» Lui aussi invoque sa santé mentale pour justifier sa présence dans un lieu interdit. Et puis, il est «difficile de sentir concrètement cette menace. Le printemps est là, la tentation est grande d'être au soleil.»

«Impossible avec trois enfants»

Autre lieu, autre ambiance. Au parc Bertrand, on se promène deux par deux, en tenant les distances. Beaucoup de personnes âgées prennent un bain de soleil, quand les parents surveillent leur progéniture près des jeux. «C'est difficile de garder ses distances en famille», souligne une maman. A ses côtés, sa soeur s'exclame qu'avec trois enfants, il est tout bonnement «impossible de rester enfermé toute la journée». Aujourd'hui, elles sont trois, réunies pour un anniversaire. «Mais on ne s'approche pas trop», précise la troisième.

Si les gens sont dehors, les groupes de cinq personnes sont plus que rares et la plupart semblent tenir leurs distances. Sur la pelouse du parc des Eaux-Vives, c'est le cas. Il y a du monde, mais c'est chacun pour soi.

«Il ne nous reste plus que ça»

Un peu plus haut, sur un banc, des personnes âgées discutent. «On n'en peut plus d'être pointés du doigt dès qu'on sort», s'exclame un retraité. Sa voisine affirme qu'ils sont tous du quartier. «On sort à peine, pour aller à la pharmacie et venir au parc.

«Il ne nous reste plus que ça», conclut un autre monsieur d'un certain âge.

Avec le printemps qui a manifestement envie de prendre ses quartiers, les restrictions risquent d'être douloureuses.

(mpo)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • CC le 19.03.2020 06:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pathétique

    On ne peut pas être enfermé durant deux semaines chez soi ? Allez dire cela aux personnes dans les régions en guerre qui risquent de se prendre une balle à chaque fois qu'elles pointent le bout du doigt en dehors d'une fenêtre. On est pathétiques et égoïstes à souhait en Suisse.

  • David D le 19.03.2020 06:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop lents à comprendre. Faute de politique ferme

    Le comportement des gens ne changera que lorsque des proches commenceront à mourrir ou s'ils reçoivent de vraies, énormes amandes. La majorité ne suit pas les recommandations et les mesures laxistes. Le virus progresse aussi vite qu'en Italie du coup. BRAVO

  • jean neymar le 19.03.2020 06:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    stop

    il est temps de mettre des amendes !!! le gens ne comprennent pas. on a juste envie que se virus disparaissent alors agissez bien SVP

Les derniers commentaires

  • Vieux Pet le 20.03.2020 18:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je me déguise en jeune mecton

    Perso, j'ai 70 balais et pour passer incognito je me suis payé une jolie perruque aux longs tifs afin de cacher mon crâne d'oeuf, je me suis mis un bandeau rouge à la hippie et une veste des années 70 du style easy-rider. Quelle ne fut pas ma surprise de voir qu'un jeune m'a proposé un joint pour 5 balles ? J'ai failli l'acheter pour jouer le jeu, mais j'ai pensé qu'il avait dû le rouler et le coller avec sa salive qui pouvait peut-être contenir du covid-19. J'ai fais le mec cool en lui répondant, non merci, jamais entre deux coups de rouge.

    • même âge le 21.03.2020 00:10 Report dénoncer ce commentaire

      Pet Vieux

      Moi aussi, mais sans perruque, j'ai un visage de 45 ans. Et bien sûr, avec une paire de lunette de soleil et un masque sur ma gueule, je passe partout incognito. Tes camés se sauvent en supposant que je suis Zorro "hallucinogène" de leurs rêves.

  • Frederique le 20.03.2020 17:22 Report dénoncer ce commentaire

    Laxisme

    Mesures laxistes d'un gouvernement laxiste, bien triste pour le personnel de santé qui se bat pour le matériel de protection et de soin et pour sauver des vies...Quelques semaines de confinement sont un bien moindre mal face aux vies humaines.

  • Ashtamir le 20.03.2020 09:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dictature ?

    A tous ceux qui réclament un durcissement de la part du C.F. : pas facile de passer de la démocratie à la dictature ! On a fait 2 guerres pour lutter contre la dictature, qui est contre la nature humaine. Modérez vos ardeurs, sinon les chemises brunes vont redevenir à la mode !

    • Histoire D'Enrire le 20.03.2020 10:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ashtamir

      Les chemises brunes... s'étaient inspirées des chemises noires... créés par un socialiste... un certain Mussolini!

    • Mendrisiotto le 20.03.2020 11:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ashtamir

      Je souhaite un confinement total, Personne ne respectent rien, Allez la confédération, c'est maintenant ou jamais, Tous les cantons y vont de leurs petites sauces, maintenant c'est terminé, Les jeunes en groupe, les parents qui attendent leurs poulets sans respecter les limites de distances, C'est maintenant, la confédération n'a pas évalué les indisciplinés dans notre pays,

  • Ashtamir le 20.03.2020 09:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Confinés ?

    C'est affligeant tous ces commentateurs qui apellent à durcir le confinement ! il ne faut pas que le système économique s'effondre, sinon il n'y aura plus rien à sauver !

    • Mendrisiotto le 20.03.2020 11:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ashtamir

      Nous n'avons plus le choix, faut voir les choses en face, Personne ne veut respecter, C'est tout,

  • Ashtamir le 20.03.2020 09:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Impéritie

    Nous sommes en guerre bactériologique. Finalement c'est pas le terrorisme qui mettra les économies occidentales à genoux ... Et nos militaires voudraient acheter de nouveaux avions pour 5 milliards, mais n'ont pas de masques médicaux en stock, pas de respirateurs oxygène, pas de tests anti-viraux. Totale impréparation à une guerre bactériologique...