Genève

26 mai 2019 11:40; Act: 26.05.2019 11:48 Print

«On parle anglais aux caves ouvertes»

Des expatriés représentaient une bonne partie des 30'000 curieux qui ont afflué, samedi, dans les vignobles genevois.

storybild

Les participants ont eu l'occasion de goûter les crus du rare millésime 2017, année où le gel a fait des ravages dans le vignoble genevois. (Photo: Keystone)

Une faute?

Les caves ouvertes ont encore attiré la foule à Genève. Environ 30'000 personnes ont afflué samedi dans les vignobles du canton.

«La participation est stable par rapport aux années précédentes», relève Denis Beausoleil, le directeur de l'Office de promotion des produits agricoles de Genève (OPAGE), contacté par Keystone-ATS. «Parmi les visiteurs, il y a une majorité de Genevois, mais aussi une grosse participation des expatriés qui en profitent pour visiter la campagne. On parle beaucoup anglais aux caves ouvertes !», note-t-il.

Rendez-vous incontournable depuis 1987, les caves ouvertes ont bénéficié cette année d'une météo clémente. «La température était idéale pour des dégustations, ni trop chaude ni trop froide», raconte M. Beausoleil.

Plus de 80 caves

Les participants ont eu l'occasion de goûter les crus du rare millésime 2017, année où le gel a fait des ravages dans le vignoble genevois. Le millésime 2018 a aussi été présenté. «C'est une cuvée magnifique. Cela fait longtemps que l'on n'avait pas eu quelque chose d'aussi riche, tant sur le plan qualitatif que quantitatif», estime M. Beausoleil.

Troisième canton viticole de Suisse après le Valais et Vaud, Genève a pu compter samedi sur le concours de 82 caves pour présenter ses vins. «Elles ne sont que quatre ou cinq à ne pas participer aux caves ouvertes», note le directeur de l'OPAGE.

Ailleurs en Suisse romande, les caves ouvertes sont programmées la semaine prochaine en Valais, du jeudi de l'Ascension au samedi. Celles du canton de Vaud suivront les 8 et 9 juin. Pour Neuchâtel, elles ont déjà eu lieu à la mi-mai.

(nxp/ats)