Grève pour le climat (GE)

09 février 2019 10:09; Act: 09.02.2019 10:29 Print

5000 élèves «grévistes» n'ont en fait pas manifesté

Le Département de l'instruction publique avait reçu 10'000 excuses pour la grève pour le climat du 18 janvier. Or, seuls 5000 manifestants ont été dénombrés.

storybild

Les jeunes gens sont descendus en masse dans la rue le 18 janvier pour témoigner de leur préoccupation pour le climat (image d'illustration, ici à Lausanne). (Photo: Keystone/Valentin Flauraud)

Sur ce sujet
Une faute?

Les élèves genevois qui s'étaient annoncés en grève pour le climat, le vendredi 18 janvier, se divisent en deux catégories de taille égales: les militants et les opportunistes. Le Département de l'instruction publique (DIP) a en effet communiqué avoir reçu 10'000 mots d'excuses autorisant les jeunes gens à ne pas suivre les cours ce jour-là, rapportent «Radio Lac» et la «Tribune de Genève». Or, la manifestation étaient composée de 5000 marcheurs. Conclusion: les 5000 autres ont profité de l'occasion pour s'accorder du bon temps. Interrogé par la radio locale, le porte-parole du DIP Pierre-Antoine Preti a rappelé que les élèves annoncés absents étaient, de facto, sous la responsabilité de leurs parents et non de l'école.

(jef)