Genève

13 avril 2019 13:35; Act: 13.04.2019 13:48 Print

A peine rouvert, le Grand Théâtre connaît des soucis

Des problèmes liés à la machinerie des décors ont été constatés avant la reprise des représentations dans l'opéra genevois, qui vient d'être rénové.

storybild

Les représentations du «Ring» se sont bien déroulées, mais en coulisses, la machinerie inquiète. (Photo: Keystone/Martial Trezzini)

Sur ce sujet
Une faute?

Mécanique grippée au Grand Théâtre de Genève. Des problèmes avec les machineries de scène ont causé «quelques sueurs froides» aux équipes lors des répétitions du «Ring» de Wagner, qui a marqué la réouverture des lieux en février, après trois ans de travaux de rénovation pour 67 millions. Le système gérant tous les mouvements de décors et de plateau ne fonctionne pas optimalement, relate samedi la «Tribune de Genève». Des répétitions ont dû être interrompues car les machines ne marchaient pas du tout. Le directeur de l'institution Tobias Richter confirme de «sérieux soucis».

Des mécaniques peu stables, un système hydraulique vétuste, et une machinerie à l'arrêt pendant le chantier de rénovation: plusieurs éléments sont pointés. Toutefois, un incident grave avec blessés est a priori exclu. Durant le rafraîchissement des lieux, la scène n'a pas subi de travaux. Les derniers remontent à vingt ans.

La Ville explique que, pour la rénovation, il a fallu faire des choix. La priorité a été donnée à une mise aux normes de la sécurité, du système électrique et au niveau sanitaire. Une solution devra donc être trouvée, mais une nouvelle fermeture de l'opéra n'est pas à l'ordre du jour pour l'instant, assure la Ville de Genève. Pour une éventuelle remise à niveau des installations scéniques, un nouveau crédit devra être demandé au Conseil municipal.

(leo)