Genève

05 juin 2018 09:49; Act: 05.06.2018 17:23 Print

Agent de sécurité sous enquête après un hold-up

L'homme qui avait échangé des tirs avec les braqueurs d'une bijouterie du quai des Bergues, il y a un an, est accusé de tentative de meurtre.

storybild

Les gendarmes de la police genevoise bouclent le quai des Bergues où une bijouterie a été braquée, ce samedi 13 mai 2017. (Photo: Keystone/Salvatore di Nolfi)

Sur ce sujet
Une faute?

Ce samedi matin du 13 mai 2017, les balles avaient sifflé à proximité d'une bijouterie du quai des Bergues qui venait de se faire attaquer par deux hommes. Dans la rue Guillaume-Tell toute proche, l'un des malfrats et un agent de sécurité avaient échangé plusieurs coups de feu, sans faire de blessé. Ce dernier est inculpé de tentative de meurtre, révèle la «Tribune de Genève». Il aurait tiré une dizaine de fois en direction des braqueurs.

L'agent de sécurité affirme qu'il n'a pas visé les voleurs, mais une zone neutre. Ancien gendarme en France et rompu au tir, il dit avoir agi pour se défendre, ce que semble accréditer un témoin. Les versions divergent, puisque le braqueur qui a pris pour cible l'agent assure que c'est au contraire ce dernier qui a fait feu en premier. La question de la légitime défense, qui suppose une réaction proportionnelle au danger, sera au coeur de l'enquête.

Les hommes qui ont attaqué la Bijouterie Kunz au printemps de l'année dernière avaient emporté plusieurs montres de luxe. Tous deux déjà connus des services de police, ils avaient été interpellés rapidement.

(dra)