Genève

21 novembre 2019 13:06; Act: 21.11.2019 23:50 Print

Aide élargie pour régler sa prime d'assurance-maladie

par Léonard Boissonnas - Les autorités ont présenté jeudi le nouveau barème cantonal de subsides d'assurance-maladie. Dès janvier, 120'000 Genevois en profiteront contre 53'000 actuellement.

storybild

(Photo: Keystone/Gaetan Bally)

Une faute?

Coup de pouce pour la classe moyenne. A partir de 2020, elle pourra bénéficier de subsides d'assurance-maladie, jusque-là réservés aux bas revenus, aux bénéficiaires de l'Hospice général ou aux rentiers AVS ou AI. Cette mesure fait suite à l'acceptation en votation de la modification de la loi d'application de la loi fédérale sur l'assurance-maladie, le 19 mai dernier.

De 90 à 300 francs maximum

L'assiette des bénéficiaires de subsides va être élargie et passer ainsi de 53'000 personnes actuellement à 120'000. Le montant maximal de l'aide va plus que tripler, de 90 francs à 300 francs par personne. Pour le Canton, il s'agit de soulager la tranche basse de la classe moyenne, celle qui gagne un peu trop pour obtenir des subsides à plein et qui ne gagne pas assez pour boucler les fins de mois sans même avoir de charges extraordinaires (dentistes, accident, etc.).

«C'est la classe qui se retrouve à la limite et qui subit de plein fouet les hausses de primes», a expliqué le conseiller d'Etat socialiste Thierry Apothéloz, chargé du département de la cohésion sociale. Les augmentations de primes pour cette catégorie de la population entraînent deux conséquences négatives principales: un renoncement aux soins et des poursuites (en 2018, 22'500 personnes ont reçu au moins un acte de défaut de bien).

De 4000 à 9600 frs pour un couple avec deux enfants

Comme l'a indiqué Patrick Mazzaferri, directeur du Service de l'assurance maladie de l'Etat de Genève, le subside est calculé selon deux variables: le revenu déterminant unifié (RDU), dont le montant correspond à environ 90 % du revenu du brut, et la situation familiale. Par exemple, avec le nouveau barème, un couple avec deux enfants et un RDU de 50'000 francs touchera l'an prochain une aide totale de 9624 francs contre 4080 francs en 2019.

Les personnes concernées recevront une attestation avec le montant du subside courant décembre. L'aide est directement versée à l'assurance-maladie, qui la répercute ensuite sur la prime. Comme elle concernera des dizaines de milliers d'assurés qui n'ont jamais encore reçu de subsides, l'Etat invite à bien vérifier sur l'attestation que l'assurance-maladie est la bonne. En outre, une calculette en ligne permet d'estimer sa situation personnelle.

L'ensemble de la mesure va coûter 176 millions de francs en 2020. Cette enveloppe va progressivement augmenter d'année en année pour atteindre 186 millions en 2023, soit l'équivalent de la baisse fiscale liée à la réforme de l'imposition des entreprises (RFFA).