Genève

27 août 2019 17:05; Act: 27.08.2019 17:05 Print

Alliance transfrontalière contre les micropolluants

La station d'épuration de Villette, à Thônex (GE), va être équipée d'un traitement des microparticules polluantes et sera raccordée à la station française d'Ocybèle.

storybild

La station de Villette va subir des travaux. (Photo: Google)

Sur ce sujet
Une faute?

Réduire de 80% les micropolluants à la sortie des stations d'épuration pour protéger durablement l'Arve. C'est le but que souhaitent atteindre à l'horizon 2023 l'Etat de Genève, Annemasse Agglo et les Services industriels de Genève (SIG). Les trois entités ont annoncé mardi le lancement d'importants travaux en vue de remplir cet objectif.

La station genevoise de Villette, située à côté de la frontière et propriété des SIG, va être agrandie et modernisée avec un équipement de traitement des micropolluants. La mise en service se fera par étapes, entre 2020 et 2023. L'ouvrage sera raccordé à la station d'Ocybèle, à Gaillard (F). Un poste de relevage et un collecteur permettront le transfert des eaux usées entre les deux stations. Celles-ci traitent au total les eaux usées de 135'000 habitants, rappellent les autorités.

Le montant global des investissements est estimé à 14,2 millions de francs. La somme est financée à 75% par la Confédération, le restant étant à charge d'Annemasse Agglo et des SIG. Pour rappel, la Suisse a modifié la loi fédérale sur la protection des eaux en 2016 pour lutter contre la présence des micropolluants dans les eaux usées. Les plus grandes stations d'épuration suisses et celles qui se déversent dans des milieux sensibles devront ainsi être équipées pour les réduire de 80%.

(leo )