Ville de Genève

06 décembre 2018 14:05; Act: 06.12.2018 15:20 Print

Allocations des magistrats de la Ville supprimées

Le municipal a effacé mercredi soir en séance plénière près de 20'000 fr. de forfaits dont bénéficiaient les conseillers administratifs.

storybild

(Photo: Keystone/Martial Trezzini)

Sur ce sujet
Une faute?

A la suite du récent audit de la Cour des comptes sur les frais professionnels des cinq membres de l'exécutif de la Ville de Genève, le Conseil municipal a décidé mercredi soir de supprimer leurs allocations forfaitaires. Seul le maire conservera une indemnité de 6500 francs, a indiqué jeudi à Keystone-ATS le président du Conseil municipal Eric Bertinat, confirmant une information de la «Tribune de Genève».

Validation encore à venir

Dans le détail, l'allocation forfaitaire pour frais professionnels des conseillers administratifs va disparaître. Elle se monte aujourd'hui à 13'200 fr. par personne et par an, auxquels s'ajoute donc une indemnité de 6500 fr. par an pour le maire. Cette dernière est conservée. Par ailleurs, l'allocation vie chère va également passer à la trappe. Elle équivaut à 2,5% du salaire brut annuel, soit environ 6300 fr. par an.

En tout, chaque magistrat de la Ville va ainsi perdre près de 20'000 fr. d'allocations. Ces décisions, qui devraient entrer en vigueur l'an prochain, doivent encore être validées par le Conseil d'Etat. Ce dernier est en effet l'autorité de surveillance des communes.

Des frais qui ont provoqué un séisme

Lors de la séance du délibératif de mardi, le maire Sami Kanaan avait annoncé que l'exécutif acceptait finalement les onze recommandations émises par la Cour des comptes dans son rapport rendu public le 1er novembre. Dans un premier temps, il n'en avait accepté que huit. Le conseil administratif publiera ainsi l'intégralité de ses frais professionnels sur Internet.

Le rapport de la Cour des comptes, dévoilé le 1er novembre dernier, avait fustigé les élus de la Ville de Genève, particulièrement le PDC Guillaume Barazzone, pour des dépenses téléphoniques exorbitantes, l'utilisation abusive de taxis ou encore l'achat d’alcool, notamment dans un cabaret-karaoké. L'enquête avait ainsi décrit «une organisation opaque couplée à une exemplarité défaillante».

(dra/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Sur Nos Monts le 06.12.2018 15:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Enfin 1 pas de puce...

    Non mais je rêve, ils avaient encore une allocation pour vie chère, y a pas de mot... Plus qu'à appliquer cela à l'ensemble des ´cipaux de toute la Suisse et surtout supprimer les rentes à vie des autres... à ce propos, je serais vraiment curieuse de savoir combien nous coûte annuellement les rentes à vie? Peut-on consulter ça à quelque part?

  • Jean Calvin le 06.12.2018 15:35 Report dénoncer ce commentaire

    Insuffisant

    Nous voulons les poursuites des délinquants, remboursement, et démission !

  • Payeur le 06.12.2018 15:33 Report dénoncer ce commentaire

    C'est méchant !

    C'est méchant ,ils ne pourront plus s'acheter des Rolex les pauvres.

Les derniers commentaires

  • Pierre Albert le 09.12.2018 13:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les pauvres

    Ils vont devoir faire la manche . Créons un comité de soutien pour les allocations forfaitaires et frais illimités des conseillers administratifs. Et remplaçons les cartes Gold par dés Platinum.

  • Avanchet le 09.12.2018 04:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est odieux toutes ces magouilles

    Ça c'est qu'une affaire parmi tant d'autres mais que nous cache t'on encore ? Tout ce que nous savons pas. C'est odieux tout ces petits avantages pécuniaire qu'ont nos conseillers. Et nous à côté, nous tirons la langue pour arriver à essayer de nous en sortir et sans petits avantages je précise

  • Jean Albert le 09.12.2018 00:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    démission

    démission immédiate

  • Bruce le 08.12.2018 19:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Marre des conneries

    Mesdames Messieurs les conseillers administratifs de la Ville de Genève, vous n'avez toujours pas compris, il faut partir tout de suite pas quand vous le voudrez bien, le conseil municipal ne pourrait-il pas les remplacer ad-intérims le temps de nouvelles votations. Il doit bien y avoir une solution à prendre dans l'urgence, eux y arrivent bien à le faire avec le personnel. Si j'ai bien écouté une plainte est déposée systématiquement par les conseillers administratifs en cas de vol, ou de problèmes graves. La population peut-elle voter ?

  • Amateur le 07.12.2018 13:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ÉQUITÉ !!!

    Messieurs et mesdames du conseil municipal ainsi que les conseiller-ères administratifs, vous n avez pas encore compris !! L allocation vie chère doit être supprimée, le montant de vos gains sont suffisamment grands !! Sachez que dans le privé très peu de patrons tiens compte de cela !! Faites que cette allocation soit obligatoire chaque année quand économie suisse sort les chiffres, alors là, seulement vous pourrez en profiter !! C est vous les politiciens qui changés les lois, donc faites votre travail !! Le peuple genevois souffre et demande l équité !! C'est l argent des contribuables !!