Genève

12 février 2020 18:30; Act: 12.02.2020 18:30 Print

Amiante sur le chantier de l'école des Pâquis

La manipulation du minéral n'a pas été faite selon les normes. Le chantier a été évacué la semaine dernière.

storybild

La partie déjà rénovée n'est pas touchée par le problème. (Photo: Le Matin/ Image: Maxime Schmid)

Une faute?

Le chantier de l’école primaire des Pâquis, en travaux depuis juillet 2017, a fermé la semaine dernière. Un ouvrier a donné l'alerte, soucieux du traitement des matériaux amiantés, qui ne respectait pas les normes, écrit la «Tribune de Genève». Le Service de l’air, du bruit et des rayonnements non ionisants du canton (SABRA) a effectué des prélèvements. Dix sur onze étaient contaminés à l'amiante. Le chantier a été évacué.

La présence d'amiante sur le site était connue. C'est sa manipulation qui a posé des problèmes méthodologiques. Après un assainissement de la zone, les travaux ont repris lundi. La partie déjà occupée par les élèves n'est elle pas touchée.

La Ville de Genève a précisé dans un communiqué qu'elle se tournerait vers la SUVA pour que des mesures soient prises. Il faudra notamment informer clairement les ouvriers sur les possibles dangers encourus et, si l'assurance accident le juge
nécessaire, envisager une visite médicale. La Ville exigera également un rapport précis sur le déroulement de l'incident afin
de déterminer le degré de gravité et les responsabilités des entreprises et bureaux mandatés pour la réalisation des travaux.

(lfe)