Genève

13 janvier 2019 16:10; Act: 13.01.2019 17:05 Print

Une bibliothèque pour «emprunter des objets»

par Maria Pineiro - L'association la Manivelle vise à permettre le partage d'objets dont on ne se sert qu'occasionnellement et qui encombrent nos armoires.

Une faute?

Samedi, au Vélodrome à la Jonction, les gens se pressaient pour visiter la Manivelle. Le lieu, niché à l'entrée du sous-sol, est une première en Suisse romande: une bibliothèque d'objets. «Ça marche comme une bibliothèque, on vient emprunter des objets ou des outils de manière ponctuelle», explique Robert Stitelmann.

Dans le petit local occupé par l'association, trônent bien alignés des tournevis, des perceuses, des clés anglaises. En face, dans une étagère, on peut trouver des patins à roulettes, un Camelback ou encore un appareil à raclette. Particularité de ces trésors, ils sont à emprunter, moyennant une part sociale de 100 fr, et une cotisation annuelle identique.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • lou le 13.01.2019 16:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    100 + 100

    100 francs la cotisation annuelle, et 100 francs pour emprunter un objet..? C'est cher je trouve.

  • pas moi le 13.01.2019 17:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bien mais

    excellente idee, mais pourquoi ces 200 CHF? Un prix plus que raisonnable a chaque emprunt eut suffi...A moins qu il y ait un loyer exorbitant, c est a Geneve!!

  • Ça aurait pu le faire le 13.01.2019 16:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Catalogue pas assez aboutit

    L'idée est bonne mais après avoir consulté leur site quelques remarques: - la cotisation de 100.- pour l'adhésion est non négligeable. À quoi il faut ajouter le prix de l'abonnement (le min: 50.- pour 10 emprunts de catégorie 1). ..Qui nous donne accès à un catalogue d'objets qui en l'état n'est de loin pas très fournit (la catégorie animaux ne contient qu'une petite cage de transport à louer). Sans parler des petits plus qui s'ajoutent en petits caractères comme le dépôt d'une caution pour la location des objets de catégorie 3 (type tondeuse). Pas terrible, mais bonne intentions.

Les derniers commentaires

  • drôle de nuit le 15.01.2019 02:21 Report dénoncer ce commentaire

    ni brico ni loisirs

    Cette nuit la TV "Animaux" nous propose la naissance des chiots dans une petite cage en grillage sur du béton froid. J'ai déjà assisté aux vêlages de mes vaches sur la paille avec beaucoup chaleur et d'amour et, toutes mes vaches et tous mes veaux sont restés mes amis pour la vie. "Copains comme cochons", oui, le cochon, le chien et le cheval sont nos meilleurs amis, et la vache nous fait confiance sans savoir exprimer son amour. Triste, je ne sais pas tuer un poulet, et je préfère mourir de faim.

  • julie le 14.01.2019 17:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est du propre!

    à première vue l'état des appareils me fait penser à la table d'objets "à donner" qui se trouve à la déchetterie de mon village. Je n'aurais pas envie de payer pour louer ça

  • Vanessa le 14.01.2019 17:12 Report dénoncer ce commentaire

    La pression à la population

    Du n'importe quoi je me vois dans un pays du tiers monde, bientôt des bons pour s'échanger la marchandise ou va- t'on ???? Vous mettez les personnes dans un pressoir plutôt ! Au mois de Juin vous sortirez encore une connerie comme celle là ???

  • yep le 14.01.2019 14:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    yep

    part social une seule fois 100.-(ou je me trompe ?) et re 100.- par annee de cotisation je trouve pas ca excessif pour ma part. Et j imagine que l offre va s étoffer a la longue. Ma perceuse que j ai utilisé 3 fois m as coûté 120.-, ma friteuse (de misere) dans le placard dans les 200 balles pour 2 fois par ans.... Non, franchement l idee est bonne et vraiment pas cher si y a du matos a utiliser...

  • S.W le 14.01.2019 11:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Maleureux.

    C'est quand-même dingue le constat qu'on peut ce faire sur cette organisation. Je ne dis pas que ce n'est pas bien, mais c'est grave où va la société. Dans mon quartier on ce connait on peut s'aidé, on a besoin de quelque chose on demande et si possible on le prête contre bon soins et si besoin avec de l'aides. Celà s'appelle savoir vivre en communauté avec respects. C'est comme l'exemple de si j'ai besoin de lait je demande à mes voisins et eux si ils ont besoins de quoique ce soit ils me demandent. Mais bon... aujourd'hui on ne fait plus confiance à qui que ce soit, trop de filouteries.

    • il était une fois le 14.01.2019 18:53 Report dénoncer ce commentaire

      à Genève

      Les années soixante jusqu'à la fin des huitante, avec de bons copains on bricolait et on construisait des chalets, on changeait nos plaquettes de frein, disques de frein, disque d'embrayage et on rectifiait nos tambours de frein chez notre spécialiste au Bd Carl-Vogt. Et pour démonter la cloche d'embrayage sur une Golf ou sur une Passat, il fallait avoir des sacrés copains, deux pour bosser et trois autres pour surveiller tous les bricoleurs du dimanche.

    • il était une fois la vie le 14.01.2019 23:23 Report dénoncer ce commentaire

      à Genève

      Il était une fois le dessin technique en construction et en électrotechnique, la menuiserie, l'assemblage tenon et mortaise, "woofer, mid-range & tweeter" en kit de montage (made in USA), le cuir de la région de Toulouse et des USA, et toutes ces pièces je garde encore en stock. L'usage du langage assembleur ne fait plus peur à personne, mais un e-mail peut encore démolir ou réparer votre ordinateur car, car il était une fois LA VIE à Genève, où les copains et les amis savaient partager leur bonheur de vivre, toutes les peines de notre monde et nos connaissances aussi.