Genève

09 mai 2016 20:13; Act: 10.05.2016 07:37 Print

Assassinat aux Libellules: «Il l'a tué devant moi»

Une personne a été abattue lundi en début de soirée à Châtelaine (GE). Un suspect a été arrêté.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Un homme né en 1981 a été tué par balles près d'une boulangerie située à l'avenue des Libellules, sur la commune de Vernier (GE), lundi aux alentours de 18h, comme le confirme le Ministère public. «Il l'a tué devant moi», explique un habitant du quartier. Celui-ci était attablé avec des amis sur la terrasse de l'établissement, lorsqu'ils ont entendu des coups de feu un peu plus loin. Un homme blessé au ventre a ensuite surgi, raconte-t-il. Il a été rejoint par un autre individu, qui l'a abattu de «plusieurs balles dans la tête». «Moi, je n'ai pas osé bouger», relate le témoin.

Les deux protagonistes, âgés d'une trentaine d'années, se connaissaient, assurent les gens du quartier. Selon eux, la victime et son agresseur ont eu des embrouilles par le passé, dont une vendredi dernier. Les causes de leur disputes restent indéterminées. La victime était un homme gentil qui s'occupait beaucoup des jeunes du quartier, se désole une habitante.

Altercation

L'auteur présumé a été arrêté sur place, indique le Ministère public. Selon les premiers éléments, l'homicide est intervenu suite à une altercation entre les deux hommes. Le Ministère public a ouvert une instruction pour assassinat. Le prévenu et les témoins sont en cours d'audition par la brigade criminelle, sous la direction du procureur Patrick Udry.

Les allées 16 à 20 de l'avenue des Libellules ont été bouclées et des bâches apposées sur la boulangerie. Une dizaine de véhicules de police ont été dépêchés sur place. Des équipes des HUG sont également sur les lieux. Vers 20h15, inspecteurs et gendarmes continuaient à interroger d'éventuels témoins.

«Les Libellules, c'est un quartier qu'on essaie tous de changer en bien, a réagi un habitant âgé de 18 ans. Ici, c'est une famille. Cela m'horrifie que ce soit passé ici.»


(dra/leo/jef)