Genève

17 janvier 2017 19:44; Act: 18.01.2017 08:03 Print

Bientôt des affiches blanches toute l’année?

par Marine Guillain - Les panneaux restés vierges de publicité en début d'année ont inspiré les âmes d'artistes. Mais aussi des politiques, qui veulent réitérer l'expérience.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«On aimerait qu'au moins une centaine d'espaces soient laissés libres en permanence pour que les Genevois puissent s'y exprimer!» Le socialiste Sylvain Thévoz est à l'origine d'une motion déposée ce mardi au Conseil municipal de la Ville de Genève. Avec une demande de traitement en urgence. Le texte a été inspiré par les gens qui se sont réapproprié les 3000 panneaux laissés temporairement vierges de publicité, profitant d’un changement de concessionnaire. Il demande d'en mettre à disposition «pour y créer librement, de documenter les peintures, traces ou graffitis qui y seront déposés, et d'effectuer un premier bilan» au bout de six mois.

Sondage
Quelle idée préférez-vous?
12 %
46 %
35 %
7 %
905 participants

Ce projet pilote permettrait de voir si l'élan du début d'année se poursuit ou s'il va s’essouffler peu à peu, d'observer si des dessins seront gribouillés ou arrachés, et d'augmenter ou de diminuer les surfaces en fonction. «Ça ne coûterait pratiquement rien, il faudrait que la Ville négocie le nombre de panneaux avec l'agence de publicité Neo Advertising», avance Sylvain Thévoz, qui se dit marqué par la qualité de ce qu'il a observé début janvier. Les surfaces seraient ensuite repeintes de blanc chaque deux semaines environ.

Comme à Grenoble ou à Sao Paulo

Les jeunes Verts, avec une pétition en ligne qui a déjà récolté plus de 1500 signatures, demandent eux une semaine de trêve publicitaire chaque année à Genève. De son côté, l'élu d'Ensemble à Gauche Morten Gisselback a aussi déposé une motion mardi soir. Son souhait: que la Ville se débarrasse entièrement de la pub commerciale, comme à Grenoble ou Sao Paulo. Ne seraient conservées que les affiches destinées aux événements sportifs ou culturels. La limite entre ce qui est une publicité commerciale pour les entreprises et ce qui ne l'est pas serait à discuter. Tout comme l'usage et le contenu des panneaux privés de publicité. Une mesure «excessive», selon Sylvain Thévoz, car «elle priverait la Ville de 5 millions de francs, montant du contrat qui la lie à l'agence de pub Neo Advertising. Ça aurait été autant d'argent en moins pour la politique sociale et culturelle».

Ces 5 millions de francs, la Ville pourrait aisément s'en passer, juge Morten Gisselback: «Il n'y a pas d'affichage publicitaire autour de la Rade, ça montre bien que c'est possible». L'ouverture à la création libre, l'élu d'Ensemble à Gauche est pour. «Il y a quand-même le risque que ces espaces soient mal utilisés, rappelle-t-il. Et surtout, ça ne résout pas le problème de la publicité omniprésente.»

Mais ces changements ne sont pas pour tout de suite: La droite a refusé mardi soir de les traiter en urgence. Inscrites à l'ordre du jour, elles devraient être rediscutées dans quelques mois. En attendant, le conseiller administratif chargé du dossier, Rémy Pagani, promet de réfléchir aux propositions qui ont été faites: «Ce sont des idées intéressantes, j'aurais aimé qu'il y ait un débat!»

Dessins d'enfants, gribouillis, messages de bonne année ou œuvres d'artistes: les 3000 panneaux vierges de publicité ont inspiré les Genevois. Différentes créations ont été postées sur les réseaux sociaux:

#genèvesanspubs#bonneidée #jaimelesbalades#2017

Une photo publiée par Sylvie Wagner (@sylviewagner) le


#genevesanspublicite #flotternuedansleciel #fantasme #❄️

Une photo publiée par Claire Burgy (@claireburgy) le



Genève sans pub. Tellement bien! #visitgeneva #tdgch #igersgeneva #igersgeneve #pub

Une photo publiée par Laurent (@loguiraud_foto) le


#geneve #followme #instagood #switzerland🇨🇭 #pub

Une photo publiée par Marine Marine (@poletmik) le


Sans pub mais sans Bescherelle. #streetart #igersgeneva #geneve

Une photo publiée par San (@invidiosan) le



#pub #switzerland🇨🇭 #instagood #followme #geneve

Une photo publiée par Marine Marine (@poletmik) le