Genève

23 avril 2014 18:39; Act: 23.04.2014 18:45 Print

Bisbilles à l’Etat autour du chantier du CEVA

Deux Conseillers d'Etat s'opposent à leurs services, qui songent à livrer un préavis défavorables sur deux infrastructures du CEVA. 10 millions de francs seraient en jeu.

Une faute?

Les Conseillers d’Etat Luc Barthassat et Antonio Hodgers ont demandé à leurs services de revoir leur verdict concernant deux ouvrages du CEVA. Selon la «Tribune de Genève», un préavis négatif sera bientôt déposé concernant la sortie de secours de Pinchat-Drize, qui doit déboucher sur le chemin de Compostelle, et du pont ferroviaire de la Jonction. Celui-ci doit être élargi pour créer de nouvelles voies. Les deux élus craignent un surcoût de 10 millions de francs en cas de décision défavorable. «Dans ce dossier, encore plus que dans d'autres, la rigueur budgétaire est importante», a rappelé Vincent Lusser, porte-parole d'Antonio Hodgers.

(jcu)