Genève

29 avril 2019 11:28; Act: 29.04.2019 12:01 Print

Bond de la fréquentation à bord du Léman Express

Depuis l'entrée en vigueur de la cadence au quart d'heure, le nombre de passagers a grimpé de 60% entre les gares de Lancy (GE) et Coppet (VD).

storybild

Un train Léman Express entre en gare de Versoix (GE), lors de l'inauguration du passage à la cadence au quart d'heure entre Coppet (VD) et Lancy Pont-Rouge (GE), ce jeudi 7 juin 2018. (Photo: Keystone/Jean-christophe Bott)

Sur ce sujet
Une faute?

Si le RER du bassin genevois ne se déploie massivement que le 15 décembre prochain – via la mise en service complète du tronçon entre la gare Cornavin et Annemasse (Haute-Savoie/F) –, le tronçon entre les gares de Coppet (VD) et Lancy-Pont-Rouge (GE) a déjà enregistré une hausse de 60% de sa fréquentation. Et ce, depuis que les cadences sont passées au quart d'heure, aux heures de pointe en juin dernier, puis toute la journée depuis décembre 2018.

Cette augmentation est surtout due au doublement du nombre de passagers du Léman Express entre les haltes de Sécheron et de Lancy, souligne la «Tribune de Genève». L'installation de plusieurs entreprises près de la gare lancéenne a, semble-t-il, joué un rôle important dans cet engouement. Tout comme la durée du trajet entre les deux stations – soit 11 minutes en train, au lieu de 41 minutes avec le tram 15. Sur cette dernière ligne, les TPG notent de leur côté ne pas avoir constaté de diminution de la fréquentation. Elle est même légèrement en hausse depuis le début de l'année.

(dra)