Algérie

06 mars 2019 11:50; Act: 06.03.2019 13:12 Print

Bouteflika est «sous menace vitale» aux HUG

Selon des informations de la «Tribune de Genève», la santé du président algérien s'est dégradée et nécessite des soins constants.

Sur ce sujet
Une faute?

Alors que des Algériens manifestent contre un cinquième mandat d'Abdelaziz Bouteflika à l'élection présidentielle, la «Tribune de Genève» révèle mercredi que la santé du président sortant est au plus mal. Il se trouve «sous menace vitale permanente en raison de la dégradation de ses réflexes neurologiques», selon le quotidien.

Son état de santé est qualifié de précaire. Il risque de faire des fausses routes en mangeant, pouvant entraîner des infections respiratoires. Il souffre également d'aphasie, soit de perte partielle du langage.

Abdelaziz Bouteflika séjourne aux Hôpitaux universitaires genevois depuis le 24 février. Le secteur dans lequel il réside est gardé par un vigile armé. Le président algérien, âgé de 82 ans, avait été victime d'une attaque cérébrale en 2013.

Un journaliste de l'émission Quotidien s'est rendu dans les couloirs des HUG et a rencontré le frère du président algérien.


Dimanche, la candidature d'Abdelaziz Bouteflika à sa succession a été officialisée, suscitant des réactions courroucées de nombreux Algériens.

(nxp)