Genève

11 novembre 2016 10:41; Act: 11.11.2016 14:42 Print

Braqueurs de la Coop des Palettes sous les verrous

Deux jeunes hommes ont été interpellés cette semaine. Il sont soupçonnés d'être les auteurs du hold-up qui avait fait une blessée grave et un blessé léger, en février.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Quatre coups de feu avaient été tirés ce 25 février 2016, au supermarché Coop, situé dans le quartier des Palettes (GE). Une caissière avait été grièvement blessée au pied et un client avait également été touché, plus légèrement. Cette semaine, deux hommes ont été arrêtés par la police, indique vendredi la «Tribune de Genève». Ils sont soupçonnés d'être les auteurs du braquage de l'enseigne.

L'un d'eux, âgé de 20 ans, est un jeune du quartier. En prison pour une infraction routière hors du canton, il a été embarqué par les forces de l'ordre genevoises mardi et a admis sa participation. C'est lui qui aurait fait feu ce jour-là. Son avocat dit que le jeune homme regrette profondément son geste. Il aurait agi pour régler des «difficultés financières» et aurait paniqué dans le magasin, raison pour laquelle il aurait usé de son arme.

Prévenu de brigandage aggravé, de mise en danger de la vie d'autrui et de tentative de meurtre, il a été placé en détention provisoire. Le second suspect, lui, n'a pas encore été entendu par la justice. De son côté, l'employée du supermarché a subi cinq opérations du pied et a été hospitalisée pendant trois semaines. Encore sous traitement médical, elle n'a pas repris son travail. Elle ne pardonne pas à ses agresseurs: «Ils ont foutu ma vie en l'air!», dit-elle dans les colonnes du quotidien genevois.

(leo)