Genève

04 décembre 2008 23:10; Act: 04.12.2008 23:12 Print

Budget 2009 des SIG loin de faire l'unanimité

Le budget 2009 des Services industriels de Genève a été péniblement adopté jeudi soir par le Grand Conseil.

Une faute?

Les députés l'ont voté par 53 voix contre 31, suite à un débat qui a dévié sur la stratégie d'approvisionnement des SIG et la centrale chaleur-force prévue.

Si tous les partis représentés au parlement ont globalement accepté le budget d'exploitation (1,16 milliard de francs de produits pour 960 millions de charges), trois d'entre eux se sont vigoureusement opposés à un investissement qui traduit une mauvaise orientation stratégique. Les Verts, les radicaux et le MCG réfutent le bien-fondé d'une centrale chaleur-force.

Cette usine alimentée au gaz, censée augmenter de 10% l'énergie produite localement (chaleur et électricité) et ainsi diminuer la dépendance énergétique du canton, va à l'encontre de la politique d'approvisionnement de Genève pour ces trois partis. Ceux-ci mettent en avant les économies d'énergie à réaliser et l'inconséquence d'un tel investissement dans l'énergie fossile.

En 2009, 18 millions de francs sont prévus pour l'achat d'une turbine. La construction d'une centrale chaleur-force au Lignon représente pour les partis qui la soutiennent, et le gouvernement, une nécessité transitoire. Elle ne s'oppose pas au développement des énergies renouvelables.

(ats)