Télésiège de Châtel (F)

26 février 2019 21:48; Act: 27.02.2019 08:23 Print

C'est le bras de la fillette qui aurait été coincé

Le déroulé de l'accident d'une jeune Néerlandaise de 6 ans sur un télésiège la semaine dernière se précise.

storybild

(Photo: Jean-Bernard Mani)

Sur ce sujet
Une faute?

Les circonstances de l'accident d'une fillette de 6 ans retrouvée inanimée en haut du télésiège de Pierre-Longue, à Châtel (F) le jeudi 21 février, se précisent.

Selon les premiers témoignages, les adultes qui étaient aux côtés de la jeune Néerlandaise sur le télésiège avaient poursuivi leur chemin une fois arrivés. «C’est faux, indique Philippe Toccanier, procureur de la République dans «Le Messager» . «C’est le monsieur situé juste à côté de l’enfant qui a donné l’alerte dès qu’il a vu qu’elle ne réagissait pas une fois le garde-corps levé», précise-t-il. Les cinq adultes présents sont alors restés sur place, à disposition des gendarmes.

Le bras coincé et non le cou

Sur le drame lui-même, une nouvelle thèse se dégage: au moment de sécuriser le garde-corps, les adultes ne se seraient pas rendu compte qu’ils avaient bloqué le bras et l’épaule de la petite, et non son cou, ni un choc contre la barre. La douleur insoutenable lui aurait alors fait perdre connaissance.

(gma)