Genève

25 septembre 2013 08:57; Act: 25.09.2013 09:42 Print

Candidat UDC, il veut exiler les retraités au Maroc

En lice pour le Conseil d'Etat, Yves Nydegger soumet l'idée d'une enclave suisse au Maroc pour les rentiers de l'Office cantonal des personnes âgées.

storybild

Pour Yves Nidegger, une enclave marocaine permettrait à Genève de faire des économies. (Photo: Keystone)

Une faute?

Conseiller national et candidat UDC au Conseil d'Etat genevois, Yves Nydegger souhaite la création d'une enclave suisse au Maroc afin d'y accueillir les retraités rentiers de l'Office cantonal des personnes âgées (OCPA), révèle l'hebdomadaire Tout l'immobilier. Il projette également d'inclure les étrangers dont la demande d'asile a été refusée et les personnes en attente d'un renvoi. Ce territoire suisse se situerait au sud d'Agadir, à proximité de la ville de Tan-Tan.

«Pour Genève, cela permetterait des économies, car les prix marocains ne sont pas les mêmes tant pour le logement que pour l'encadrement médical ou social», explique l'élu dans une interview à la «Tribune de Genève». Il précise toutefois que ce départ pour le Maroc se ferait sur la base du volontariat pour les retraités.

L'enclave serait placée sous juridiction genevoise pour que les rentes de l'OCPA puissent être versées. «Cette qualification aurait la même utilité pour les personnes renvoyées. Une personne sans passeport ne peut pas se rendre dans un autre pays. Mais si nous avions une enclave suisse, elle ne quitterait pas la Suisse en y allant», affirme Yves Nidegger qui s'est rendu plusieurs fois sur place. Il dit y avoir reçu des retours favorables des autorités locales et avoir l'accord de principe du Conseiller fédéral Ueli Maurer.

(jcu)