Genève

11 décembre 2019 11:25; Act: 11.12.2019 11:48 Print

Caritas fait de l'argent avec de la pacotille neuve

L'association caritative achète à bas prix des objets neufs et les revend dans ses magasins de seconde main. Cette pratique va être reconsidérée.

storybild

La brocante "La Fouine" de Caritas se trouve à Plan-les-Ouates. (Photo: Google)

Une faute?

A la Fouine, la brocante de l'association Caritas, le chaland s'attend à trouver de la seconde main. Mais il peut aussi tomber sur des objets neufs, «des chinoiseries» ainsi que les nomment certains employés du lieu, comme le rapporte la «Tribune de Genève». Entre 2017 et 2019, Caritas a investi 371'000 francs pour acquérir cette petite marchandise bon marché. Le directeur de l'association, Dominique Froidevaux, a expliqué au quotidien genevois réaliser un «ratio affaires-coût d'achat de 3,5» avec cette pacotille, une proportion difficile à atteindre avec de la seconde main.

Caritas va cependant freiner ses ardeurs en la matière en 2020. L'association dit avoir pris conscience que ces objets n'avaient sans doute pas été confectionnés dans le respect de l'environnement et des travailleurs. Elle va cependant finir d'écouler le stock dont elle dispose, et espère en tirer un bénéfice de 170'000 francs.

(jef)