Clinique genevoise

27 juin 2011 15:08; Act: 27.06.2011 15:44 Print

Changer la couleur des yeux: opération risquée

par Irène Languin - Un établissement médical genevois propose de changer définitivement la couleur des iris en une demi-heure. L'intervention est interdite en France.

storybild

Changer de couleur d'iris: une idée séduisante mais qui n'est pas sans risques. (Photo: dr)

Une faute?

Le regard revolver à 20'000 francs. Voilà ce que propose à ses patients la Clinique de l'Oeil à Onex, comme le révèle lundi la «Radio Suisse Romande» (RSR). Un implant glissé sur l'iris en 30 minutes sous anesthésie locale suffit à changer définitivement la couleur de l'œil.

Mais l'opération comporte des risques. En effet, cet implant ne porte pas le label CE de conformité aux normes européennes. Jugée dangereuse, l'intervention est interdite en France suite à plusieurs cas de complications en 2010.

Inflammation, glaucome et cataracte

Pour changer la couleur de l'œil, le chirurgien de la clinique genevoise incise le bord de la cornée sur 1,5 centimètres pour injecter la prothèse qui se déplie sur l'iris. Les spécialistes questionnés pas la RSR affirment tous que ce procédé peut entraîner des inflammations, des risques de glaucome ou de cataracte.

Cette technique est certes utilisée pour des personnes souffrant d'une détérioration accidentelle de l'iris, victimes d'éblouissement. Mais l'implant est alors glissé sous l'iris, ce qui réduit les risques. «Implanter un corps étranger sur l'iris peut gêner la dilatation de la pupille», a expliqué le Dr. André Dosso sur les ondes de la RSR. «La conduite dans la pénombre peut donc s'avérer dangereuse.»

Une vingtaine de cas de complication

En Europe, seule la clinique de l'œil à Onex semble proposer cette opération. Un autre hôpital, au Panama, effectue cet implant oculaire. Une vingtaine de cas de complications ont été recensés jusqu'ici.

Le médecin cantonal genevois a pris des dispositions. Jacques-André Romand a expliqué avoir demandé à l'ophtalmologue concerné davantage d'informations sur le procédé. «Et en attendant ces renseignements, nous lui avons demandé de suspendre cette opération.»