Immobilier

09 février 2011 11:03; Act: 09.02.2011 17:35 Print

Clinique cherche propriétaire

par Raphaël Leroy - La situation foncière de la clinique de Joli-Mont, à Genève, est floue depuis un demi-siècle. L’Etat n’en prend connaissance que maintenant mais s’active pour la régulariser.

storybild

La clinique de Joli-Mont est située sur une parcelle sans propriétaire.

Sur ce sujet
Une faute?

Dans une lettre datée du 22 décembre dernier que nous nous sommes procurée, le Département genevois de la santé (DARES) fait une requête plutôt inhabituelle au Département des constructions (DCTI). Il cherche à savoir qui est le propriétaire de la clinique de Joli-Mont, au Petit-Saconnex, alors que des travaux de rénovation sont inscrits au crédit de programme 2011-2014 du DCTI. En clair, l’établissement est situé sur une parcelle dont personne ne connaît le possesseur.

La lettre indique que l’Etat avait cédé la parcelle à l’Hospice général à la fin du XIXe siècle, avant que ce dernier ne la transfère à l’Hospice des convalescents en 1902. Problème : cet établissement n’existe plus. Il a été remplacé en 1947 par la Maison des convalescents et en 1985 par l’actuelle clinique. «Mais aucun changement de propriétaire n’a été effectué dans le registre foncier au moment de la création (…) de Joli-Mont», selon le courrier signé du conseiller d’Etat Pierre-François Unger.

Alors à qui appartient la parcelle ? Du côté de la direction de l’établissement, on considère que Joli-Mont en est le détenteur. «En 1947 et en 1985, ce ne fut que des changements de nom», estime Bernard Rosset. Au sein du Conseil d’administration de la clinique, on juge au contraire que c’est l’Hospice général le propriétaire des lieux. In fine, c’est au Registre foncier de trancher. Le dossier est déjà à l’étude et devrait être bouclé dans le 1er semestre de cette année, selon les autorités.

Quant aux travaux prévus, ils ne sont pas menacés. «Nous avons répondu au DARES en janvier, explique Pierre-Alain Girard, secrétaire général adjoint à l’Office des bâtiments. L’agrandissement du bâtiment principal de Joli-Mont pourra se faire sans problème.» Un point de vue partagé au DARES.

A noter que, selon l'agence Décaprod, un rapport de l'Inspection cantonale des finances sur Joli-Mont a été rendu mardi aux autorités.

Les commentaires les plus populaires

  • Scoop le 09.02.2011 15:23 Report dénoncer ce commentaire

    proprio absent sur papier

    Mais voyons, M. Muller avec sa boule de crystal va trouver tout cela d'un tour de mains car malin!

Les derniers commentaires

  • Scoop le 09.02.2011 15:23 Report dénoncer ce commentaire

    proprio absent sur papier

    Mais voyons, M. Muller avec sa boule de crystal va trouver tout cela d'un tour de mains car malin!