Genève

12 juin 2019 07:03; Act: 12.06.2019 09:20 Print

Un bug fait disparaître son bébé et il rate son avion

par Lucie Fehlbaum - Un Genevois devait faire un aller-retour rapide à Londres pour récupérer son fils. Mais une panne informatique en a décidé autrement.

storybild

José et son fils ont finalement pu rentre en Suisse le lendemain. dr (Photo: DR)

Une faute?

Coincé dans un aéroport étranger en fin de journée, sans biberon, avec son fils de 16 mois, José a vécu le cauchemar de tous les parents. Mardi passé, un bug informatique d'easyJet a effacé toute trace de son bébé des fichiers de la compagnie. Impossible pour ce Genevois d'embarquer sur le vol qui devait le ramener de Londres à Genève.

Disparu du système

«La carte d'identité de mon fils était enregistrée, son nom figurait sur mon billet. Mais au moment d'embarquer, on m'a dit qu'il n'apparaissait pas dans le système», fulmine José, qui avait prévu de faire l'aller-retour en Angleterre pour aller chercher son fils, en séjour chez sa grand-mère. Le papa a eu beau montrer aux employés tous ses documents, en règle, rien n'y a fait: son fils n'était pas prévu dans cet avion. Il a donc réservé un vol pour le lendemain matin, 7h. Mais ses problèmes ne faisaient que commencer. «Pour des raisons de sécurité, à Luton, on ne peut pas rebrousser chemin une fois les contrôles passés. Un employé de la compagnie doit vous raccompagner dehors.»

Nerfs à rude épreuve

Après une heure passée dans une salle d'attente, en début de soirée, le petit de José se met à pleurer. Et son père craque. «J'ai fait un scandale, je n'en pouvais plus. La police nous a fait sortir. Au moins, nous étions dehors», rigole aujourd'hui le quadragénaire, qui a pu rentrer le lendemain sans encombre. «Le service client a reconnu qu'il s'agissait d'un bug. C'est incroyable, tout ce bazar pour un enfant qui n'occupe même pas de siège.» EasyJet a tenu à s'excuser auprès de José. «Notre service client prend contact avec le passager afin de lui proposer un remboursement du vol non effectué ainsi qu’un billet offert», a précisé une communicante.