Genève

22 septembre 2019 12:53; Act: 22.09.2019 15:06 Print

Compensation limitée des parkings combattue

Un référendum attaque la réforme votée récemment au Grand Conseil, qui assouplit la compensation des places de parc supprimées en surface.

storybild

(Photo: dra)

Une faute?

Le Touring Club Suisse Genève et l'organisation patronale NODE, au nom des milieux commerçants, n'acceptent pas le vote du Grand Conseil, le 12 septembre dernier. Ce soir-là, les députés avaient largement adopté la réforme de la compensation du stationnement. Celle-ci permettrait de supprimer 4000 places de parc sans les remplacer. Pour les référendaires, cités par tdg.ch, il faut «donner à la population l'occasion de se prononcer sur un sujet qui concerne tout le monde».

La réforme assouplit la règle qui voulait que chaque place de parking éliminée en surface, au coeur de l'agglomération urbaine, devait être compensée. Les changements adoptés par le Grand Conseil impliquent notamment de ne pas remplacer les stationnements si leur suppression permet de fluidifier et de sécuriser le trafic. Les référendaires estiment que cette nouvelle mouture se trompe de cible. Selon eux, il faut préserver les places de parc des visiteurs et des habitants du centre-vieille, et s'attaquer en priorité au trafic de transit.

(dra)