Genève

16 décembre 2018 15:23; Act: 16.12.2018 15:35 Print

Le bonheur de geler en défiant les flots glacés

par David Ramseyer - La Coupe de Noël a rassemblé plus de 2000 fanatiques de nage revigorante et de costumes improbables. Première, cette année: une course longue distance.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les braqueurs de «Casa de papel» avaient un plan simple pour réussir leur coup: hurler en groupe, se renverser un seau d'eau glacée sur la tête, hurler en groupe, plonger dans le Léman à 7 degrés, hurler en groupe, nager vite, et hurler de bonheur. Mission accomplie. Des abeilles, Borat, des pères Noël ou encore des sauveteurs de Malibu Beach ont aussi bravé le froid, ce dimanche. Le folklore de la traditionnelle Coupe de Noël, face au Jardin Anglais, a réuni 2300 nageurs (cf. vidéo ci-dessous)

Parmi eux, Céline, 16 ans: «Bon, je ne sens plus mes pieds; mais c'était moins difficile que je ne l'avais pensé». Tremblante de froid, l’adolescente affiche tout de même un sourire radieux après sa première fois et, promis, «je la referai!» Chloé, Timothée et Violette, eux, n'ont pas fait trempette. Emmitouflés comme les milliers de spectateurs qui se sont pressés sur place pendant plusieurs heures, ils sont venus encourager deux amis: «Franchement, respect à eux! Et plus, c'est chouette, un événement comme celui-ci, pour la vie locale».

Une arrivée si lointaine

Cette 80e édition a aussi innové. En parallèle de l'habituel parcours de 120 mètres dans les flots du lac, les organisateurs ont pour l'occasion mis sur pied une course longue distance (485 m.): la Givrée du Jet d'Eau. Vainqueur d'une des épreuves, le Genevois David Pivoda a souffert: «C'était plus dur que je ne l'avais cru. Quand on arrive aux pierres du Niton, il y a un effet d'optique et on se dit: «C'est bon, c'est bientôt fini». Puis, on se rend compte que l'on n'est qu'à la moitié du parcours.»

Fraîchement élue meilleure manifestation 2018, lors de la Nuit du sport genevois, la Coupe de Noël fait toujours frissonner son président du comité, Christophe Jacot: «Regardez cette ambiance, cette excitation». Sur terre comme dans l'eau, «les gens sont heureux!»

Des participants à la Coupe de Noël 2018 plongent dans une eau à 7 degrés (crédit: dra)