16 décembre 2007 21:49; Act: 16.12.2007 22:35 Print

Coupe de Noël glaciale

«C’est une des éditions les plus dures de ces vingt dernières années», reconnaît Christophe Jacot.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Frigorifié par la bise mordante, le chef de l’organisation était hier sur le ponton du jardin Anglais depuis 6 h 30 du matin. «Sur les 700 inscrits, près d’un quart a jeté l’éponge avant l’épreuve. Quarante nageurs environ ont dû être remorqués par les bateaux de sauvetage tout au long du parcours.» La faute à un lac agité et à une température de l’eau avoisinant les 4,5 degrés. «J’ai bu la tasse d’entrée. Je n’ai pas réussi à me reprendre», témoigne Didier. Ces conditions difficiles n’ont pas empêché la doyenne, Rose-Marie, 82 ans, de se jeter à l’eau.

(gam)