Genève

27 mai 2018 21:51; Act: 28.05.2018 10:37 Print

Des aînés privés de leur banc pour attendre le bus

par Lucie Fehlbaum - Les CFF ont retiré un siège public, situé devant Cornavin, pour éviter les squatteurs. Un senior fâché juge ça idiot.

storybild

David Viry se tient là où il pouvait, jusqu'en mai, sasseoir pour attendre le bus. (Photo: David Viry)

Sur ce sujet
Une faute?

En voulant s’asseoir sur un banc en attendant son bus, David Viry, 82 ans, est tombé dans un mic-mac administratif cocasse. Un siège public, installé au départ des bus 5 et 8 devant Cornavin, a été enlevé début mai sur décision de la gare. La raison: des «marginaux» le squattaient, allant jusqu’à déféquer dessus. «C’est complètement idiot, au lieu d’enlever le banc, ils auraient dû en rajouter, tempête l’octogénaire. Il y a largement la place pour trois sièges. Comme ça, les marginaux en occupent un et nous, les deux autres.»

Mais Cornavin ne veut plus conserver de bancs à l’extérieur. «La Ville nous a demandé d’installer ce mobilier. On a accepté, car 2 mètres devant le bâtiment, l’espace public est considéré nôtre, explique Jean-Philippe Schmidt, porte-parole des CFF. Mais nos agents de sécurité ne peuvent pas intervenir sur la voie publique.» Ils ne souhaitent pas contacter la police pour le faire, et leurs agents ne peuvent donc pas sortir pour demander à ceux qui s’éternisent de quitter le banc. «Le plus souvent, ce ne sont pas du tout des gens qui attendent le train, précise Jean-Philippe Schmidt. Ils génèrent de l’insécurité pour nos clients.»

Les CFF vont installer, en juin, un banc dans le hall central, «à quelques mètres du précédent», pour répondre à la demande.» David Viry ne comprend pas. «On ne voit pas le bus arriver si on est assis à l’intérieur! Et on doit courir comme des dingues pour l’attraper. C’est stupide.»

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mathus le 27.05.2018 22:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    aberrant !

    Comme tjr :ceux qui décident ne sont JAMAIS les utilisateurs ! Qu'ils sortent un peu de leurs bureaux ces grattes-papiers

  • Noëlle le 27.05.2018 22:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Triste et irréfléchi

    De toute façon, un peu partout, il manque de bancs en Suisse romande. Que dire de l'absence de bancs dans certains centre commerciaux? Pour les personnes âgés, handicapés, blessés, enceintes, etc ou juste pour les personnes souhaitants attendre. Etre au petit soin pour la clientèle, cela se fait rare.

  • Guapos le 27.05.2018 22:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cest possible de revenir en arrière

    Nos seniors qui peuvent encore prendre les tpg sont une fois de plus punis car ont ne pensent pas voir plus à eux. Cest inadmissible,remettre des bancs cest possible ou faites des petits bancs pour quils puissent sassoir et les squatteurs ne pourront plus se coucher À bon entendeur

Les derniers commentaires

  • Le Grisonnais le 30.05.2018 10:09 Report dénoncer ce commentaire

    Priorité aux voyageurs !

    Avant de penser aux squatteurs et autres glandeurs, on ferait de s'attacher davantage au confort tout simplement des voyageurs et bien entendu des personnes âgées.

  • UneAlternative le 29.05.2018 15:33 Report dénoncer ce commentaire

    suggestion

    Une idée serait une sorte de chaise à une place, métallique, rabattable. L'assisse de la chaise se bloquerait en attente et ne pourrait se débloquer que si un des aînés passe une carte magnétique (remise gratuitement à toute personne dans les bureaux CFF,TPG,Gendarmerie, Mairie etc). Un concept et idée à explorer.

  • DroitAuMur le 29.05.2018 13:40 Report dénoncer ce commentaire

    Genève, la honte helvétique

    De quoi vous vous plaignez ? A chaque conférence de presse, les politiques clament que la criminalité est en baisse...tandis que la réalité démontre un tout autre visage. Genève devient de pire en pire depuis quelques années et la gendarmerie ou la police sont muselés et ne peuvent plus rien faire sans se faire punir.

    • Prix No Belle le 04.06.2018 12:24 Report dénoncer ce commentaire

      DroitAuGoulag

      Et donc on fait quoi contre des personnes assises ? Atteinte à la course publique ?

  • Michèle le 29.05.2018 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    Déclin Genevois

    Il semble que les politiques ont ordonné au service de gendarmerie dans la Gare de fermer chaque nuit à 2h du matin ?????. Si cela est vrai, pas étonnant que la racaille occupe l'espace, quand il n'y a plus de flics présents. Avons nous des politiciens qui savent encore réfléchir ?

  • Le Juste le 28.05.2018 17:26 Report dénoncer ce commentaire

    Un chat, un chat

    Des marginaux....oui, mais soyons plus précis. Le banc était occupé en permanence par des roms, qui bien entendu n'attendaient ni le prochain train ou bus. Je me demande à quoi cela sert d'avoir un poste de police à Cornavin !

    • Loup Gens le 29.05.2018 10:25 Report dénoncer ce commentaire

      @Le Juste

      Et dire que les balourds que nous sommes ont voté pour la libre circulation, il est bien clair que ces gens ne viennent pas que mendier et dépouiller des biens ou des personnes, mais pour faire du tourisme comme tout le monde le sait ! Ils sont avides de connaissances et de culture.

    • GeneveLaHonte le 29.05.2018 12:49 Report dénoncer ce commentaire

      @Le Juste

      les gendarmes de Cornavin, comme dans majorité des autres postes de gendarmes partout, croulent probablement sous les charges administratives et la paperasse que le système exige. c'est une honte de les surcharger ainsi. Et il semble que l'Etat a fermé le bureau de gendarmerie de la Gare dès minuit ? c'est un vrai scandale.