Genève

04 décembre 2019 12:03; Act: 04.12.2019 12:10 Print

Davantage de solaire pour faire carburer trams et bus

La capacité de la centrale voltaïque du dépôt de la Jonction a été augmentée et permet de doubler sa production d'énergie solaire destinée au réseau TPG.

storybild

Le toit du dépôt de la Jonction est garni de panneaux solaires. (Photo: TPG )

Sur ce sujet
Une faute?

Le soleil alimentera un peu plus les véhicules des Transports publics genevois (TPG). La production d'énergie solaire de la centrale voltaïque située sur le toit du dépôt de la régie publique à la Jonction va doubler. Au total, 2046 panneaux sont installés depuis mi-novembre sur la toiture pour une surface de 2300 m2. La capacité de la centrale atteint 220 mégawattheures par année (MWh/an). Cela représente la consommation annuelle moyenne de 70 ménages.

En service depuis 1998, la centrale de la Jonction est raccordée à une sous-station des TPG, ce qui permet d'alimenter directement les véhicules. Ainsi, lors la prochaine apparition durable du soleil dans le quartier, «il est fort probable que certains trams en service à ce moment-là circulent grâce à une énergie solaire produite par la centrale», relève le transporteur.

Grosse centrale en vue à En Chardon

Les TPG produisent également de l'énergie solaire à Bachet-de-Pesay, où est située une centrale photovoltaïque d'une surface de 5500 m2. Celle-ci produit en moyenne 840 MWh/an. Le site d'En Chardon, futur dépôt des TPG actuellement en travaux, sera équipé de près de 5000 m2 de panneaux solaires pour une capacité de plus de 900 MWh/an. La production cumulée des trois sites sera ainsi l'une des plus importantes du canton, soulignent les TPG.

(leo)