Déchets radioactifs - Genève

01 juin 2011 13:11; Act: 01.06.2011 13:30 Print

Déchets radioactifs: pétition à Genève

Une initiative a été déposée, mercredi matin, à Genève, contre le dépôt de déchets radioactifs à Bugey, en France voisine.

storybild
Une faute?

A Genève, une quinzaine d'associations et de partis ont déposé mercredi matin une pétition contre le dépôt de déchets radioactifs du Bugey (F), à 70 kilomètres en ligne droite du canton.

Adressée au Conseil d'Etat et au Grand Conseil, elle demande au gouvernement d'agir, conformément à l'article antinucléaire de la Constitution.

Le dépôt du Bugey doit accueillir pendant 50 ans les déchets de neuf centrales françaises de la première génération. «Le caractère provisoire de cette installation est hypothétique. Rien n'a été décidé concernant un autre site. On reporte les risques, dangers et problèmes sur les générations futures», a indiqué Pierre Vanek, au nom du parti Solidarités et de l'association antinucléaire Contratom.

L'article 160 E stipule que les autorités cantonales s'opposent par tous les moyens juridiques et politiques à l'installation de centrales nucléaires, de dépôts de déchets radioactifs et d'usines de retraitement sur le territoire du canton et dans son voisinage. Sept autocollants «Nucléaire non merci» ont été joints à la pétition afin que les conseillers d'Etat se souviennent de cette disposition.

Les représentants d'une quinzaine d'associations et partis, comme les Verts, le Parti socialiste, Solidarités, Contratom et Sortir du nucléaire, ont signé cette pétition, dont une copie va être envoyée au Conseil régional de Rhône-Alpes. Les Verts et les socialistes déposeront aussi une interpellation urgente écrite lors de la prochaine séance du Grand Conseil demandant au gouvernement d'appliquer la Constitution.

(ats)