Genève

11 octobre 2018 14:47; Act: 11.10.2018 15:09 Print

Dépistage gratuit du diabète aux HUG

A l'occasion de la journée genevoise du diabète jeudi prochain, un dépistage gratuit et des conférences auront lieu à l'hôpital cantonal.

storybild

Dans le monde, on est passé de 108 millions de personnes atteintes en 1980 à 425 millions l'an passé. (Photo: Keystone/Luong Thai Linh)

Sur ce sujet
Une faute?

Près d'un demi-million de diabétiques et 300'00 pré-diabétiques. La maladie touche 10% de la population en Suisse. Une hausse de 26% est prévue à l'horizon 2045. Le nombre de personnes touchés s'élèvera alors à plus d'un million. A l'occasion de la 23e journée genevoise consacrée au diabète le 18 octobre, les Hôpitaux universitaires genevois (HUG) organisent des conférences publiques autour de la question, ainsi qu'un dépistage gratuit.

Résultats en quelques minutes

L'événement aura lieu sur inscription dans la salle Frank-Martin, en Vieille-Ville, de 17h à 20h. Le dépistage, gratuit et rapide, se tiendra dès 17h30. Grâce à un nouveau test d'hémoglobine, les résultats seront disponibles en quelques minutes.

Le diabète a pour conséquence un excès de sucre dans le sang. Il apparaît lorsque le pancréas ne produit pas ou plus suffisamment d’insuline, l’hormone qui régule la concentration de sucre dans le sang (diabète de type 1), rappellent les HUG. La maladie apparaît également lorsque l'organisme n'utilise pas correctement l'insuline qu'il produit (diabète de type 2). Ce dernier cas est le plus fréquent et concerne en moyenne 90% des patients.

Avantages d'un dépistage précoce

Le diabète de type 2 peut être traité s'il est dépisté tôt. Une prise en charge précoce de la maladie prévient les complications graves qui touchent le coeur, les vaisseaux sanguins, les yeux, les reins ou encore les nerfs.

Le maintien d’un poids normal (un obèse sur 6 est touché), la pratique d’une activité physique régulière et adaptée, une alimentation saine et équilibrée, ainsi que l’arrêt de la consommation de tabac sont des mesures simples qui permettent
de prévenir ou retarder l’apparition du diabète de type 2, précisent les HUG.


(leo)