Genève

16 novembre 2009 22:45; Act: 16.11.2009 22:17 Print

Des archives de l’Etat dans un local marqué par le feu

par Jacqueline Favez - Un des dépôts abritant la mémoire du canton a été, en 1967, le théâtre d’un incendie meurtrier.

Une faute?

Fin septembre, un dépôt d’archives de 4600 m², à Lausanne, prenait feu. L’incendie a été d’une telle ampleur que les pompiers ont mis plusieurs jours à le maîtriser. «C’est un souci quotidien, même si nous craignons encore plus l’inondation», commente Pierre Flückiger, archiviste d’Etat du canton de Genève.

Détail troublant, un des locaux où sont entreposées les archives du Canton a été le théâtre d’un dramatique incendie. En 1967, le feu du bowling de Plainpalais avait coûté la vie à sept personnes. «Le passé de ce bâtiment ne nous cause pas réellement d’inquiétude, poursuit Pierre Flückiger. Mais il est vrai que ce dépôt n’a pas été conçu pour accueillir des archives et qu’il n’est pas le plus sécurisé dont nous disposons.»

Le local est en un seul volume, ce qui était aussi le cas à Lausanne. Et la pose de cloisonnements n’est pas envisageable, vu la quantité de documents qu’il faudrait déplacer pendant de tels travaux. En revanche, il est prévu d’y installer des armoires sans moteur. Si l’enquête sur l’incendie lausannois n’est pas terminée, il semble que le feu ait pris dans le moteur d’une armoire automatisée. «Et nous contrôlons régulièrement l’état des issues de secours», note Pierre Flückiger. Lors de l’incendie du bowling, il y a plus de 40 ans, ces mêmes accès étaient entravés, ce qui avait peut-être coûté la vie aux victimes.

A lire: «Sapeurs-pompiers genevois, une histoire au service d’autrui» d’Alexandre Junod, éd. Cabédita