Service des votations (GE)

09 mai 2019 13:33; Act: 09.05.2019 13:56 Print

Un employé aurait détruit ou ajouté des bulletins

Le Ministère public indique qu'il a ouvert une procédure pénale après avoir été averti par la Cour des comptes.

storybild

Deux employés du Service des votations ont alerté la Cour des comptes. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Ministère public a confirmé en début d'après-midi la perquisition menée ce jeudi matin par la police judiciaire au Service des votations. Il indique qu'elle s'est déroulée dans le cadre d'une enquête pour fraude électorale ouverte sur dénonciation de collaborateurs du service.

Le Parquet précise qu'il a été alerté début février par la Cour des comptes. C'est celle-ci qui avait entendu, à leur demande, deux collaborateurs du Service des votations. Ils avaient fait état du comportement d'un de leurs collègues. Ce dernier aurait, lors de plusieurs opérations électorales, détruit ou ajouté des bulletins de vote. Entendus par la police, les employés du Service des votations ont confirmé leurs dénonciations.

La Brigade de répression du banditisme a interpellé ce jour le collaborateur visé. Il est actuellement auditionné. Le procureur général Olivier Jornot a informé le Conseil d'Etat des démarches en cours afin de lui permettre de prendre toutes les mesures propres à garantir la régularité du processus de vote en cours.

(jef)